Charvieu-Chavagneux : le maire s’illustre encore par ses symptômes de #PesteBrune

J’avais déjà évoqué son cas désespéré en 2015, alors qu’il défrayait déjà la chronique médiatique par le fait qu’il refusait tout migrant ou réfugié qui ne serait pas chrétien. Son pedigree était déjà particulièrement chargé en termes de malfaisances publiques racistes et xénophobes, dont le simple exemple d’avoir tenté de démolir une mosquée au bulldozer himself… Rien que ça. C’est dire assez  le degré de sophistication de l’individu dont la santé mentale semble si gravement altéreé par la peste brune. Mais comme personne ne l’a encore interné ni empêché de nuire, il persévère :

Capture
source

Bonjour le niveau… S’il était capable d’une analyse plus fine du péril djihadiste, il se dirait que l’apprentissage de l’arabe ou du turc sont peut-être une chance pour les enfants (comme pour des adultes d’ailleurs…) et qu’ainsi, comprenant cette langue, on ne pourrait pas leur raconter n’importe quoi. Ils pourraient également ainsi s ‘informer à la source, sur le net, en se faisant leur propre idée. Mais non, au diable la réflexion, mieux vaut l’interdiction, l’exact contraire de l’éducation, au lieu de l’information…  Les cons, ça ose tout. On lui enlève quand son écharpe, à celui-là ? Il ne la mérite guère, visiblement.

Advertisements