Les électeurs du #FN sont-ils des veaux ? (A moins que ce ne soient plutôt des porcs ?)

952af2250462c8f39c0f7f45ee148d4a
source

Quand diantre a commencé ce climat délétère de lent pourrissement du paysage politique français, gangréné par les affaires judiciaires au point que plus aucun parti ne semble épargné ? Inutile de vous dire que cette lente banalisation de la corruption et des conflits d’intérêts est un terreau particulièrement favorable à l’installation durable de la peste brune, comme l’histoire nous l’a déjà clairement démontré… Le PS le sait bien, qui a par sa négligence coupable laissé un territoire promis à la gauche à Hénin-Beaumont emporté par le FN pour cette raison… Alors, les français sont-ils des veaux ? Certainement, à en croire les sondages et les reportages auprès des militants du FN comme de LR, partis directement touchés actuellement par des affaires qui en d’autres temps auraient contraints leurs auteurs à la démission. Pourtant, cela ne semble pas les déranger outre mesure, cette image de pourrissement qu’ils balaient généralement d’un revers de manche en criant au grand complot malgré l’évidence tenace des faits. Comme si ces porcs se plaisaient à se vautrer dans leur fange… Pire, on dirait franchement qu’ils s’en foutent cordialement, ce qui ne me rassure pas vraiment sur le niveau de conscience morale de mon époque et de mes congénères, encore moins quand ceux sensés montrer l’exemple en donne un si triste, sinistre… Seul un indice témoigne du retentissement de ces affaires auprès du grand public : plus de la moitié des électeurs ne savent pas, à quelques semaines seulement des élections, pour qui ou quoi voter. Il parait même qu’un politologue renommé  a inventé un acronyme pour les désigner : les PRAF, pour Plus Rien A Foutre.  On les comprend… davantage que l’on ne comprend par contre des gens prêts à voter pour un parti qui, comme je l’ai entendu dire ce matin sur France Info, est l’objet d’instructions judiciaires pour chacune des élections auxquelles il a participé depuis 2012… et dont 10 membres ont déjà été inculpés pour cette seule raison. Le FN est en effet le parti le plus poursuivi de France. Et ce n’est pas fini, le dernier en date n’étant autre qu’un proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, renvoyé en correctionnelle avec d’autres cadres du parti, comme le trésorier Wallerand de Saint Just, pour répondre sur le financement des législatives de 2012. Les juges soupçonnent en effet Riwal d’avoir obligé les candidats frontistes aux législatives à acheter des kits à des prix largement gonflés. (source). Et si l’instruction judiciaire d’une autre affaire moins connue celle-là d’emploi fictif dévoilée par un ancien comptable du FN, Gaël Nofri, suit son cours normal, voilà qui en ferait l’un des partis les plus pourris et corrompus de l’histoire de France. Et l’on me dit que les français voteraient donc massivement pour un parti encore plus pourri que les autres ? Et qui  au racisme et à la xénophobie, ajouterait le népotisme, les conflits d’intérêts, la corruption, les affaires judiciaires à répétition ? Et donc un pourrissement encore plus généralisé de notre vie politique ? Il me semble que nous méritons mieux, par delà nos convictions politiques personnelles respectives…

Advertisements