les journalistes sont-ils tous des nazis ? Posons la question à #Fillon2017

Si l’on reconnait la bonne santé démocratique d’un pays au sort qu’elle  réserve à ses journalistes et à la liberté d’information, notre pays semble visiblement aller de plus en plus mal.

Il y a visiblement des gens que la liberté de la presse et de l’information dérange, et cela bien davantage que les avanies si amorales de leur candidat. Il s’agit ici de celui de la droite, Fillon, mais cela aurait pu tout aussi bien pu tomber sur l’extrême droite, qui partage exactement les mêmes idées en la matière, n’hésitant pas à s’en prendre physiquement à des journalistes et à leur interdire l’accès de leurs manifestations. Mais ceci est d’autant plus grave que LR se présente comme une organisation politique soi-disant plus démocratique que l’extrême-droite, à laquelle elle ressemble pourtant de plus en plus… Ainsi, lors du meeting de François Fillon à Poitiers le 9 février 2017, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin  n’a nullement hésité  à faire siffler les journalistes. Proprement honteux et inadmissible. je n’aurais jamais cru avoir besoin de rappeler que cette liberté de la presse est constitutive de la démocratie dans mon propre  pays. Surtout quand je vois un tel point culminant de bêtise crasse :

capture
source

Comme la culture historique pas plus que la qualité de l’argumentation ne semble être le fort de ce militant si bas du front, rappelons la vérité historique : l’une des premières libertés qui fut bloquée sous le régime nazi fut justement celle de la presse :

capture

Mais peut-être ce genre d’individu préfère-t-il les vertus d’une simple propagande accompagnés de coups de matraque contre ceux qui seraient tentés de contester la vérité officielle de leur parti, plutôt que l’exigence de vérité qui nous anime ici ? Cela porte un nom : peste brune. Qu’on me permette donc de la brocarder ici comme il se doit.

Advertisements

Une réflexion sur “les journalistes sont-ils tous des nazis ? Posons la question à #Fillon2017

Les commentaires sont fermés.