Pour Goldnadel, l’anti-racisme est un racisme… anti-blancs. Soupirs…

Dans ce torchon extrêmement droitier condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale qu’est « Valeurs » (rires)  « actuelles » (et re), le très réac procureur Godlnadel se sent obligé de brandir la menace judiciaire pour assoir son accusation de racisme anti-blanc, dont on ne sait que trop bien  la bien sombre origine idéologique toxique. Elle n’honore guère ses souteneurs…  Il entend ainsi protester  contre la mise en procès, à mon sens légitime puisque clairement caractérisée, de Georges Bensousan pour provocation à la haine raciale. Cet historien de la Shoah avait prétendu que « dans les familles arabes en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère ».  Cette généralisation excessive, attribuée à toute une communauté, n’est-elle pas en effet la marque d’un racisme évident ? Il suffit pour s’en convaincre de remplacer le mot arabe par juif, et antisémitisme par anti-musulman, et l’indignation des mêmes en serait compréhensible, et logique. Mais ce genre de tartuffes ne se préoccupe nullement de cohérence intellectuelle, mais avant tout de défendre ses idées moisies, quitte à tordre la réalité et à présenter les anti-racistes comme des racistes, une contre-rhétorique à laquelle je suis habitué. Qui en effet peut douter de ses arrières pensées politiques extrêmement droitières ? Il suffit de considérer la cible :  Madame Assia Benziane, qu’il dit proche de Jean-Luc Mélenchon (je n’en sais rien, n’ai pas vérifié) qui aurait  tweeté : “Fillon La Villette : que des blancs, que des hommes, que des costards, que des mythos…” On en pense ce que l’on veut, mais il ne m’est pas apparu qu’écrire cela présentait le moindre contenu raciste, mais juste une évidence et un constat.  On ne peut pas dire en effet que l’entourage du candidat de LR soit particulièrement représentatif.

c4fmthtw8aeyiry

C’est le moins qu’on puisse dire, quand on sait comme moi qui le compose… et qui le soutient.  A moins de penser que l’extrême droite blanche et catholique traditionaliste soit à l’image de la fRance… Mais on n’en voudra pas, n’est-ce pas,  à l’extrêmement droitier Goldnadel de défendre son camp… 😉

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.