Ramassis de racaille identitaire sur lit de #Pestebrune #patriosphere #Lyon

sub-buzz-23143-1486258172-1Ce week-end encore, les 4 et 5 février au soir pour être exact, la pègre brune tenait salon à La Traboule, un bar identitaire Lyonnais, se dissimulant derrière une aimable litote qui prête quelque peu à la raillerie :  la «soirée des patriotes». Au vu des ordures idéologiques qui circulent là, et des personnalités si évidemment porteuses d’idées racistes et xénophobes qui s’ y rassemblent, nul n’est dupe de la réelle couleur de de cette patriosphère là…

«à cette époque, je suis parti dératiser l’Afrique!»

«Moi je le vois tous les jours. Parmi ceux qui paient le moins d’impôts, il y a des Français bien sûr. Mais bon, la grande majorité, ils ont des noms arabes. C’est pas Emmanuel «Macrouille» qui va nous en débarrasser!»

– Tout le monde déteste les Arabes. Aujourd’hui, on ose pas parler d’extermination, alors on dit remigration!

Les propos, les gestes (salut nazi), le type d’humour (blague antisémite), les personnalités (Frédéric Chatillon et Axel Loustau, Nicolas Crochet, proche de Chatillon,  Damien Rieu, Arnaud Delrieux..), les mouvements présents ( GUD, FN, identitaires…), tout prête à vomir. Mais si votre curiosité et/ou votre volonté d’information l’emportent sur votre dégoût, la suite est ici.

Post-scriptum : sur le même sujet, lire aussi ici comment, avec si peu de précautions et de déontologie journalistique,  Le progrès a rendu compte de l’événement… en faisant de la pub gratos pour les fachos.  Franchement, ça pue.

Advertisements