Berlin rend hommage aux malades et handicapés assassinés par les nazis #PesteBrune

Une dimension de l’histoire du nazisme injustement méconnue… Sous couvert d’eugénisme,  Hitler n’a pas fait assassiner que des juifs, mais aussi des homosexuel(le)s, des prisonniers politiques, des roms, gitans, Tsiganes,  polonais (même non-juifs), intellectuels, écrivains et artistes dont les œuvres étaient considérées comme subversives, des malades, des handicapés physiques et psychiques. Une mosaïque bien macabre de victimes… Se souvenir :

capture
source
Advertisements