la #PesteBrune, c’est aussi la violence d’Etat #Roya #Herrou

On se demande très objectivement ce qui justifie pareille violence, pareil envahissement de l’espace privé, familial. Face à un tel déploiement de forces de l’ordre (deux fourgons et cinq voitures. 15 d’entre eux sont casqués, visières baissées, gilets pare-balles et armes à portée de main), on s’attend à une histoire d’encerclement d’une base terroriste, genre islamistes kamikazes munis d’une ceinture d’explosifs… Et l’on se retrouve par le pouvoir d’un journaliste,  Adèle Sifaut , qui  elle fait correctement son boulot,  dans la cuisine d’un simple cultivateur, Cédric Hérou, qui vient d’être arrêté pour la troisième fois pour délit de solidarité (non présent au moment de cette perquisition). Les circonstances ahurissantes de cette intrusion inimaginable rendues possibles par la seule loi d’exception qu’est l’état d’urgence (sera-t-il lui aussi assigné à résidence, tel un dangereux terroriste ?),  inacceptable et détournée de ses objectifs, valent le détour de la lecture de cet article :

capture

On y a apprend que les mêmes forces de l’ordre (du désordre ?) ne répugnent aucunement  à agresser un journaliste :

En quelques minutes, ils écartent le photographe de Libération à l’aide d’une clef de bras (puis le mettront à terre un quart d’heure plus tard) et passent entre le tracteur, les poules et les ruches.

De simples militants qui avaient commis pour seule erreur d’être là sont menottés et placés en garde à vue. Quel crime si odieux ont-ils commis ? Venir en aide à d’autres êtres humains, pendant que des hommes et des femmes politiques corrompues vaquent tranquillement à leurs occupations… Tant d’injustice et de violence d’état, ça finit par se voir… Même si je ne sais encore comment, il faudra bien un jour que tout cela se paie.

NB. Et à peine allais-je publier ce billet que j’apprends que cette violence d’état, qui organise méthodiquement la répression et l’étouffement de toute tentative de démonstration d’humanité se manifeste de nouveau dans cette vallée de manière insupportable :

capture

Ce genre de manœuvres étatiques d’un autre âge est ridicule. A l’heure des réseaux sociaux, vous ne nous ferez pas taire. Vous n’avez rien compris. No  pasaran !

Un commentaire sur “la #PesteBrune, c’est aussi la violence d’Etat #Roya #Herrou

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :