Hugues Aufray piégé par des fachos #antifa #confusionnisme

capture

En effet… Connaissez-vous Rodolphe Crévelle ? Ce cinglé violent, militant d’extrême-droite raciste et xénophobe, islamophobe, plusieurs fois condamné notamment pour des délits de droit commun, vient encore de se signaler par un haut fait d’armes particulièrement pathétique : abuser de la vulnérabilité d’une personne âgée. Malgré toute la sympathie à priori que m’inspire une personnalité aussi célèbre qu’Hugues Aufray et ses chansons qui ont bercé mon enfance et mon adolescence, on ne peut en effet pas appeler autrement l’abus dont il  a été victime. Il affirme avoir été contacté avant l’été par « Le Cercle des gens de peu », un petit groupe de personnes dont il dit ne connaître que les prénoms. (source). Derrière cette appellation trompeuse destinée à tromper la vigilance du chanteur, une vingtaine de personnes qui se mobilisaient pour trouver les parrainages nécessaires à sa candidature à l’élection présidentielle. Les bas du front prétendaient avoir réuni, en son nom, 180 des 500 parrainages requis pour qu’il se présente (source).

Derrière « Le Cercle des gens de peu » se cache en fait un « groupuscule d’extrême droite ouvertement raciste et islamophobe, favorable à un coup d’Etat fasciste en France : le Lys noir », révèle Marianne, mardi 3 janvier.

 Le Lys Noir est en fait une revue bien connue des antifas de La Horde qui en signalait l’une des nombreuses émanations toxiques par le biais d’une publication opportunément apparue à l’occasion de la Cop21 intitulée « Pasoc » (pour Paris Zone de combat), derrière laquelle œuvrait encore, là aussi… le sinistre crétin Rodolphe Crevelle, dont j’apprends par Marianne (hebdo à la ligne éditoriale douteuse pas franchement exempte de peste brune ),   qu’il serait « proche de l’activiste d’extrême droite Serge Ayoub et implanté dans le Languedoc. » Qui se ressemble…

Ce qui est intéressant, c’est d’apprendre également, à la faveur de cette histoire rocambolesque, qu’un autre personnage haut en couleur plus inattendu car à priori éloigné de la fachosphère  faisait partie du groupe autour de Rodolphe Crévelle qui a voulu entraîner Hugues Aufray dans ses manigances : Pierre Blondeau, dont Libé nous parle en ces termes :

capture

Selon ce même article, Pour la campagne présidentielle, il  (Pierre Blondeau, ndlr ) a rejoint La France insoumise, pas «tant pour Mélenchon que pour ses idées». D’ailleurs, il se présentera comme candidat aux législatives dans la 5e circonscription de l’Hérault. Jusqu’à présent, les urnes ne lui ont pas été favorables. En 2014, lors des municipales, sa liste «L’humain d’abord», n’a remporté aucun siège. 

Ps. Ce billet a du être remanié suite à une autre version de l’article de Marianne, apportant  un démenti du Parti de gauche, via  sa secrétaire nationale

capture

En outre, alors qu’il prétendait dans la précédente version de Marianne avoir été abusé et ne connaitre qu’un certain Marc Dorcet (l’un des pseudos de Rodolphe Crévelle),  il avoue dans la deuxième version qu’il n’ignorait rien de son positionnement d’extrême-droite, et pire ; qu’il était son ami depuis des années…  :

capture
Comment dit-on déjà ? Pur mariolle… ou vrai guignol. Confusionniste dans son jus.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s