un fou furieux exactement au #FN de #ClermontFerrand

captureEric Assad, 59 ans, numéro trois sur la liste Bleu Marine et élu au conseil municipal de la ville de Clermont-Ferrand le 30 mars dernier.

« Inculpé, selon le terme en usage en 1980, « d’assassinat et de tentative d’assassinat », l’homme, aujourd’hui âgé de 59 ans, n’a jamais été jugé. Le 1er décembre 1979, au hasard des rues du Palais, à Belle-Ile-en-Mer, il a tué d’un tir de 22 long rifle, un étudiant en droit de 23 ans; blessé grièvement un quinquagénaire à la face puis frappé à coup de crosse un jeune homme de 19 ans. 
Le 21 décembre 1979, un rapport d’expertise médico-légale indiquait que l’auteur était « en état de démence au moment des faits ». À la suite d’une ordonnance de non-lieu rendue par le TGI de Lorient, un arrêté de la préfecture du Morbihan prononçait, le 28 janvier 1980, son internement d’office en hôpital psychiatrique. Il a passé les sept années qui ont suivi entre différents hôpitaux spécialisés. Il s’en est même évadé pendant un an mais y est revenu de son plein gré.«  source
Après un tel cas clinique, que dire de plus qui ne soit vain ? Avec Eric Assad, dire que les neuneus sont de véritables fous furieux ne sera plus seulement une métaphore… Il y a vraiment de quoi avoir peur. Le FN emploie vraiment n’importe qui. (Et qu’on n’aille pas me rétorquer que le RBM, ce n’est pas le FN. Arrêtons de prendre les gens pour des cons. C’est kif kif).

2 commentaires

Les commentaires sont fermés.