Le directeur de Rivarol (encore) condamné pour négation de crimes contre l’humanité

Dans la série « savourons notre joie », je demande le gendre faux derche. Apprendre que le pétochard directeur de Rivarol, ce torchon fasciste, qui n’en est  pas à son coup d ‘essai, vient d’être condamné ce jour à 11 000 euros d’amende pour contestation de crime contre l’humanité et provocation à la haine, en raison de tweets antisémites, voilà qui fait toujours plaisir à savoir…

borubon-rivarol
source

Un seul regret : que la peine ne soit pas plus dissuasive : il a en effet déjà été condamné à 9 reprises pour des faits du même genre : antisémitisme congénital… Une obsession pathologique qu’il conviendrait de soigner comme il se doit.