Voyoucratie ordinaire d’extrême droite : un conseiller municipal d’Echirolles derrière l’incendie d’une mosquée.

Dans la nuit du 14 au 15 aout 2016, une mosquée de la Tour-du-Pin (Isère)  faisait l’objet d’une tentative d’incendie, dont l’origine volontaire semblait « probable ».

capture

Ce mercredi 7 décembre 2016, selon le même Dauphiné Libéré, parmi les cinq personnes  interpelées suite à l’ enquête, 3  ont été condamnées. La personnalité de l’une d’entre elles a attiré mon attention. Il s’agit d’ un conseiller municipal d’Echirolles, Christophe Chagnon,  ancien membre du Front national, qu’il a quitté fin 2014. Il s’était présenté sans succès à l’élection départementale en 2015, aux côtés d’un personnage peu recommandable, bien connu de la fachosphère : Yvan Benedetti, créateur multi-récidiviste de l’œuvre française, un mouvement dissout en 2013 à la suite de l’assassinat de Clément Méric par l’un des mêmes…

capture2
source

Christophe Chagnon a écopé de dix-huit mois de prison, dont six avec sursis. Lui reste donc à écoper d’un an de prison ferme. Inutile de vous écrire que vous m’en voyez fort attristé. 😉

capture

4 commentaires

  1. @Gérard : pourquoi vous censurerais-je ? Il n’y a aucune trace d’aucune sorte, même dans mes spams de votre commentaire ici; Vous devez vous tromper de blog…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s