Exit la petite crotte. Au suivant.

capture

A l’heure où j’écris ce billet, il est peu probable que mon analyse soit déjugée, tant l’écart est net. Le ras le bol jusqu’à la saturation de ce si grossier personnage démagogique a donc été plus fort que son arrogance et sa volonté de casser la baraque, avec pour moteur fort  la volonté inavouable d’échapper à la prison. Je suis comme beaucoup d’autres soulagé de cette éviction salutaire.  Ce sale type a beaucoup abîmé notre pays et sa vie politique. Nous en voilà débarrassés pour longtemps,  indéfiniment je l’espère. Mais pourquoi s’en étonner ? N’est-ce pas  tout simplement  la confirmation du rejet des français déjà exprimé en 2012 ?

Ne jubilons pas trop vite, toutefois. Quand on connait les programmes respectifs des deux finalistes comme je les connais un peu, il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir. Cette droite dure représentée par Fillon et/ou Juppé est à redouter, avec de mauvais coups aux plus humbles assurés. Je me prépare de toute façon d’ores et déjà, quel que soit le résultat des urnes en 2017, à prolonger une opposition encore plus résolue qu’actuellement au gouvernement, prévoyant des atteintes aux droits humains encore plus forts, plus violents. Le reste n’est que peccadilles puisque nous aurons de toute façon comme prochain président une marionnette des marchés.

(billet écrit avec une mention particulière à ces électeurs de si peu de conviction qui sont allés, se disant de gauche (je souris…), voter  à cette primaire, ce qui permet à l’état-major de LR de les instrumentaliser en revendiquant une participation incroyable dont ils sont en partie, avec l’extrême droite, les artisans. Félicitations 😉

… et avec une pensée spéciale également pour ce (petit) génie, un grand visionnaire assurément :

cxu0tiuxgaevsde

.

capture

 

Advertisements