voir Orban se prendre une baffe, que du bonheur #antifas

Voir le fasciste Orban se prendre une baffe dans la gueule est toujours un grand bonheur… Surtout sur son sujet fétiche, support obsessionnel de sa xénophobie.

Même le parti d’extrême-droite Jobbik ne l’a pas suivi dans son programme anti-immigration…  car il n’allait pas assez loin !   L’extrême-droite avait en effet conditionné son soutien à ce programme anti-migrants à la suppression des permis de résidence accordé aux riches investisseurs extra-européens, qu’elle perçoit comme une menace pour le pays. Quand on est con, en Hongrie, ce n’est pas qu’à moitié… pas comme ici ! 😉 (rires…).

Enregistrer