Montreuil-Bellay : justice et mémoire à ceux que l’histoire de fRance a tant méprisés #Roms #Tsiganes #Gitans

capture
source : communiqués de l’Elysée

Dans une période aussi troublée que la nôtre,  qui prend tant de libertés avec la morale et l’histoire ¹, dans laquelle même les événements les plus établis scientifiquement, les faits les plus avérés et indiscutables historiquement, comme la Shoah, font l’objet d’un révisionnisme et d’un complotisme insupportable, je suis heureux de saluer l’initiative du Président Hollande de rendre hommage ce jour comme il se doit à ceux qui, eux aussi, considérés comme une « race inférieure », ont été victimes de la Shoah :

capture
source

Rendre un hommage solennel et officiel à ceux que l’histoire française a tant méprisés ² et qui, encore  et toujours hélas aujourd’hui, sont l’objet d’une méprisable exclusion, d’un racisme ancestral si bien partagé par les nobles âmes (avec l’aval notable d’un misérable ancien Président aux thèses proches de l’extrême-droite), m’apparait indispensable. Un tel engagement de l’Etat est de nature en effet à braquer  positivement les projecteurs sur une part de l’histoire du nazisme et de la collaboration française insuffisamment connue du grand nombre. Et quand on sait à quel point certains actuellement, du même côté politique essentialiste racialiste des bourreaux de cette population, se présentent aujourd’hui comme des résistants et des patriotes, il était tant, là comme à propos de la Shoah et du peuple juif,  et comme cela a été également le cas pour l’esclavage des noirs, de rétablir certaines vérités, et d’apporter un enseignement éminemment nécessaire de nature à lutter contre le crétinisme ambiant, l’inculture qui fait tant de ravages, le complotisme tant de dégâts… En un mot comme en cent, un moyen bien visible de tous de lutter contre la peste brune d’aujourd’hui. Ceux qui me lisent le savent, on ne peut guère m’accuser de complaisance envers Hollande, mais sur ce dossier là, il a tout mon soutien. Et j’emmerde les misérables trolls ordinaires qui prendront j’en suis certain tant de plaisir malsain et toxique à répandre leur mal, pour ajouter au mal absolu qu’est le sort réservé à ces personnes, qui n’avaient commis pour seul crime que de n’être pas sédentaires, et seulement considérés par une majorité des mêmes imbéciles d’alors, comme inférieurs. Les français lambdas de cette époque n’étaient en effet pas exempts de toute reproche. Que cela se sache :

¹ … Une histoire française remplacée avantageusement au seul bénéfice du camp réactionnaire et d’extrême-droite par ce rétrécissement de la pensée qu’est le fameux « roman national » ,  véhiculé par des personnalités politiques et médiatiques sans vergogne, comme Sarkozy qui l’a remis au goût du jour à des fins purement électoralistes, dans un élan de cynisme ignoble tendant à récupérer les voix d’extrême-droite, dans un discours stéréotypé qui leur parle facilement, là où la complexité et un mode de compréhension non-binaire est éminemment nécessaire. Ces personnalités là n’ont que mépris pour les couches populaires, leur assénant des vérités qui ne sont que les leurs, quand il s’agirait bien au contraire d’ éclairer, de conscientiser par un tableau historique plus soucieux de vérité, d’exemplarité de la posture d’observation et de documentation, et non de parti-pris idéologique ne servant que les seuls intérêts de leur classe dominante. En un mot, ils prennent les couches populaires pour des crétins incapables de comprendre autre chose. J’ai du peuple une conception plus noble. Il n’est pas indifférencié, et capable de comprendre bien des sujets… Du moment que l’on prend le temps de les lui expliquer clairement. Mais pour cela, il faut des gens qui maîtrisent bien leur sujet. Là est le problème : certains pseudo-historiens qui se prennent pour le nombril du monde et ont de la transmission du savoir  une vision condescendante se dissimulent derrière le petit doigt de leur « expertise », et sont incapables de traduire leurs connaissances de manière plus claire, mais non simpliste.

²  les victimes en question n’étaient pas seulement les tsiganes, comme le titrent des journaux stupides et désinformants pratiquant des raccourcis, mais un camp pour « individus sans domicile fixe, nomades et forains, ayant le type romani ». Ils étaient Gitans, Roms et Tsiganes, selon wiki.

Enregistrer

Enregistrer

3 commentaires sur “Montreuil-Bellay : justice et mémoire à ceux que l’histoire de fRance a tant méprisés #Roms #Tsiganes #Gitans

Ajouter un commentaire

  1. Cet hommage serait plus percutant s’il s’accompagnait d’une intervention en faveur des familles roms expulsées de Montreuil, où elles résidaient depuis une dizaine d’années, et jetées à la rue sans aucune considération.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :