Et pendant ce temps là, à #Calais… #Vinci et LE MUR DE LA HONTE #NOBOrders

Et donc, pendant que 850 journalistes (donc environ un pour 10 réfugiés. Quel confort !)  estampillés par le ministère de l’intérieur contrôlaient l’opération scientifiquement étudiée de déportation des têtes de bétail baguées, puis parquées dans des bus aux assises plastronnées pour éviter leur contact probablement trop répugnant…

… et alors que l’extrême-droite, FN en tête, jette de l’huile sur le feu en lançant ses meutes de décérébrés à l’assaut des réseaux sociaux pour alimenter la terreur en beuglant contre les camps de réfugiés, avec le beau résultat bien glorieux de les voir incendiés un à un par leurs neuneus mononeuronaux…

… non loin de là, à Calais, se construit  un bel ouvrage d’art qui fera l’honneur de notre pays pour les générations futures…

captureEt dire qu’on s’est battu pour faire tomber le mur de Berlin, jusqu’à le griffer avec nos ongles… Ce pays n’a tragiquement pas de mémoire, et l’histoire balbutie. Avec une petite variante toutefois : une incroyable opération de récupération financière des malheurs de ce monde dont le libéralisme prédateur qui nous gouverne a le secret. Déjà, Le Home Office (ministère de l’intérieur britannique) a annoncé tranquillement la privatisation à hauteur de £80 million de la sécurité des frontières à Calais. Une paille. Se voir contrôlé par une société privée, c’est toujours, en outre, la certitude de voir ses droits fondamentaux totalement respectés… Surtout quand on voit l’intégrité des individus qui y travaillent. Puis on apprend aussi,  grâce au même site dont je ne saurais trop vous conseiller la lecture (merci l’ami twittos qui me l’a fait découvrir) que Vinci, comme toujours et partout (NDDL, contournement de Strasbourg Ouest, ligne à grande vitesse Lyon-Turin, et dans tous les GP2i dont il se fait des choux gras) , cet expert en « dévastation écologique », se fait du fric par toutes les pores de sa peau de libéral carnassier sans morale d’aucune sorte au travers de tout un tas de filiales et de sociétés écran :

capture

L’article est impossible à résumer, tant il fourmille d’informations utiles sur les enjeux économiques de ce mur de la honte. Pour une fois, plutôt que de céder aux sirènes de la sur-consommation qui se font jour y compris dans le domaine de l’information, LISEZ TOUT ! C’est un ordre ! 😉 De l’humour mais pas que. Car si vous saviez ce que le fait de prendre des gens la main dans le sac à ne lire que les titres et à  y réagir vertement alors que souvent la simple lecture du contenu leur donnerait des réponses et leur éviterait parfois de nous agresser inutilement… L’information de qualité, ça se mérite. Un art de vivre. Et de penser 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :