@tprincedelamour, symbole du crétinisme absolu de la #fachosphere

Comment pouvez-vous prendre au sérieux quelqun qui se prend pour Napoléon ? Sa place est à l’asile…

C’est l’un des comptes twitter les plus relayés par la fachosphère. Pourtant, il ne présente pas la moindre trace de crédibilité factuelle. Il fabrique des rumeurs,  de fausses informations, et bidonne les faits divers à longueur de journée pour inciter à la haine raciale et religieuse,  envers une certaine communauté exclusivement. Bien que ces intox permanentes soient régulièrement démenties par la réalité, il remonte aussitôt, à peine le soufflé raté, un autre fait divers suscitant l’indignation de la horde des porteurs de peste brune. C’est le compte phare de la propagation du grand complot remplaciste, cette idée pour neuneus mononeuronaux, ce hochet pour les adeptes de la tribu si primitive et primaire des « onéchénous ». Pourtant, malgré le caractère plus que grossier de ses basses œuvres,  et le fait qu’il contrevienne manifestement à la politique de modération de ce réseau de plus en plus asocial, il est toujours présent, et continue de répandre en toute impunité sa bêtise crasse et ses fausses informations identitaires racistes et xénophobes. A voir ce qu’il propage, on se dit que le niveau n’est pas bien haut… Ce doit être pour ça, justement : il est facilement compris… Les bas du front n’aiment pas trop réfléchir par delà le niveau de la bordure de leur caniveau. Respecter des gens qui gobent pareilles stupidités ? Non, Monsieur. je me respecte d’abord moi. Désolé, j’ai un cerveau…

capture

capture(« mais chuuut ! Hollande est un illuminati et Valls un reptilien, ne le dites à personne ! ») . On avance sur les chemins de la compréhension ordinaire du monde comme il va : mal. Surtout s’il est perçu avec de la soupe aux poireaux moisis dans la boîte crânienne… ça perturbe l’action des rares neurones qui s’y trouvent encore.

Enregistrer

Enregistrer

1 commentaire

  1. hurlement de rire derrière mon écran :

    « On avance sur les chemins de la compréhension ordinaire du monde comme il va : mal. Surtout s’il est perçu avec de la soupe aux poireaux moisis dans la boîte crânienne… ça perturbe l’action des rares neurones qui s’y trouvent encore. »

    ‘fectivement, dit comme ça… ;-))

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s