#NS2017 grillé, foutu, explosé façon puzzle ? A voir… #EnvoyeSpecial

capture

Ce n’est plus une tuile. C’est tout le toit qui s’effondre en une semaine sur la maison Sarkozy. (source)

je m’étais promis au fond de moi de ne plus en parler, de l’enfoncer au plus profond de mon mépris qui,  je l’espérais vraiment, se transformerait avec le temps en cette paisible indifférence que nécessite tout particulièrement le cas pathologique de cet histrion qui ne vit qu’à travers nos yeux, notre regard sur lui, notre attention à ses outrances. Impossible. Cette semaine fut trop  lourde en charges destructrices, en révélations toutes plus lourdes les unes que les autres, dans un tonnerre d’affaires politico-judiciaires (Bygmalion, financement libyen, « révélations » Buisson,…)  qui mettrait quiconque plus bas que terre. Mais vous n’avez pas compris : pas lui. Cela fait justement partie de sa maladie psychique. Absence de certains affects négatifs à son endroit, incapacité de se remettre en question, absence totale de toute conscience morale, et une compétence certaine, même si elle nous choque, à adopter n’importe quelle nouvelle conviction politique puisque, justement, et c’est là la seule chose que je crois vraie venant de Buisson, cet autre être infect, il n’en a pas. Aucune difficulté majeure pour lui à adopter une posture et des propos, des mots d’ordre, des éléments de langage provenant en (extrême) droite ligne des milieux identitaires, jusqu’à se faire plus lepéniste que la caste Le Pen elle-même. Il irait jusqu’à vendre des mugs avec des slogans « onécheznous » style dans ses meetings, que cela ne m’étonnerait pas outre mesure. Car contrairement à ce qui est dit usuellement, et que j’ai aussi pensé, il n’y a pas que la volonté d’échapper à toutes les condamnations judiciaires qui le guettent, et dont on sait déjà qu’elles ne l’empêcheront absolument pas de briguer un autre mandat, la justice s’arrêtant  par usage, si inégalitairement vis à vis d’un justiciable lambda, à la porte des procédures d’investiture. Il y a aussi et surtout un monstre patent d’orgueil, de démesure, de soif inextinguible de pouvoir hors de toute autre considération. Ces éléments sont constitutifs de sa folie, bien réelle. Et malgré l’évidence, malgré ce déluge de merde explosif qui s’abat sur lui, qui devrait le griller définitivement et le dissuader à tout jamais de toute velléité d’engagement politique, de cela, précisément,  de cette disposition psychologique spécifique, de son cynisme absolu et de sa force de frappe que les attaques renforcent et démultiplient, je suis inquiet. Rien ne l’arrêtera. Et je n’ai même pas d’espoir quant à une éventuelle désaffection de ses soutiens et militants… Le front bas, l’absence de distanciation et de sens critique, l’intoxication idéologique, les intérêts personnels en jeu… La force de l’évidence ne les arrêtera même pas.

capture

Regardez ce qu’il a fallu, dans un cas comparable, pour que Berlusconi soit enfin hors circuit, malgré l’opprobre générale et un déluge d’affaires politico-judiciaires et tant d’affaires de mœurs… Voyez comment, plus près de nous, l’un de ses plus chers amis, Balkany, a continué pendant tant et tant d’années à pouvoir accumuler ses frasques, et là aussi, malgré tout, toujours réélu… Et voyez en outre comment certains médias et « journalistes », bien loin de la recherche de la vérité qui devrait les guider, se font complices de pareil scandale politique et moral… L’explication ? Ne pas confondre, justement,  politique et morale. Ils devraient en effet, ce serait éminemment souhaitable dans un monde idéal, se confondre et pourtant, à la faveur des intérêts fluctuants des un(e)s et des autres, souvent, ils s’excluent. Sarkozy en est la preuve vivante. Des gens continuent à le soutenir, envers et contre tout, et ne voient peut-être même très sincèrement derrière tout cela qu’une seule et réelle charge politique, un complot de forces obscures, dont sa victimisation le tirera pour rebondir, encore et encore. Chirac avait hélas tristement raison, même si les propos ont pu choquer :

« Sarkozy, faut lui marcher dessus. Et du pied gauche, ça porte bonheur »

Et si même les blogueurs de droite s’y mettent…

capture

capture2

En finir ? Une seule chose l’arrêtera :

prison-620x453

Et encore…

Cadeau Bonus : je viens de faire connaissance d’un compte You Tube qui me semble ma foi de premier abord plutôt sympathique, Fast&Furious… Si vous n’avez pas tout suivi…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

(visible également sur leur compte Facebook ici)

Enregistrer

4 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s