#leftblogs (ou ce qu’il en reste) : apprenez à lire… (rires)

(comme il est loin, le temps des bonnes vieilles blogowars… Nostalgie)

.

Voilà ce que l’on peut trouver à présent ¹ sur le fil d’infos des Leftblogs.

capture

Comme son nom ne l’indique pas, il s’agissait de potes de la bande à Jegoun, ce grossier personnage misogyne sans grand intérêt qui insulte en éructant tous ceux qui le contredisent, allant jusqu’à les ridiculiser en les humiliant dans de grotesques dîners de cons auxquels ces médiocres s’entendent si fort… Il y avait là un conglomérat assez indigeste de blogs dont certains se disaient de gauche, mais à la sauce hollandaise…. On voit ce que leur belle prescience, leurs belles capacités d’analyse et leur constance politique ont donné…  Plus qu’éclairante avec les données du jour. En effet, il y avait là certes des blogs socialistes pro-hollande, (les blogueurs de gouvernement, sans grand recul… ) mais également des blogs de droite, si mes souvenirs sont justes  [C’est loin, j’ai grandi, depuis… 😉 ] Quoi de plus normal pour des gens si visiblement unis par leur vision tellement libéralo-compatible dont Macron est la (grotesque) concrétisation ? Pour nous en démarquer, nous avions eu l’idée à quelques uns de créer un groupe de blogs vraiment de gauche, les « blogchéviks » (it’s a joke, bordel !). Ce qui n’empêchait nullement le rassemblement quand l’heure était grave pour les blogueurs/ses que nous sommes.  Des vrais, pas des pages de ranking et de re-diffusion d’articles parus ailleurs comme cette merde raciste de FDesouche, que des journalistes peu soucieux de l’exactitude des choses nomment à mauvais escient « blogs »… Nous nous étions entendus sur la définition que nous entendions donner à ce terme en commun. Nous nous étions émus de l’apparition de ces pure-players, exploiteurs du sang et des larmes des honnêtes travailleurs, qui ont aujourd’hui pour beaucoup disparu… Lesdits profiteurs  font quant à eux partie du paysage numérique, qu’on le veuille ou non, quand les vrais blogueurs politiques qui durent ont quasiment disparu…  C’est peut-être à cela,  qu’on juge de la qualité et de la crédibilité d’un blog : dans la durée, cet effort qui n’en est pas toujours un mais aussi un plaisir, de nourrir la bouche affamée qui s’ouvre déjà à peine emplie… et quel que soit le matériau et sa forme. Nous pouvons nous compter sur les doigts de deux mains… Quand il faudrait l’inverse, et que la charogne réac, fasciste au sens le plus littéral du terme,  est elle bien présente. Aussi, par delà cette nostalgie, m’est-il amusant de lancer une dernière salve avant l’agonie tant annoncée sous forme de marronnier par des journalistes en panne d’inspiration sur le registre claironnant de la mort des blogs, annoncée comme une évidence. Pourtant, même si nous sommes peu nombreux, nous sommes là, bien présents. Et donc, le plaisir d’avoir à lancer une énième chaîne, en vain peut-être, comme dab, dans le temps (s’il n’en reste qu’un je serai celui-là) pour relancer la machine à billets, en leur tirant la langue comme un malappris que je suis, à ces leftblogs dont la plupart n’existent plus. Aussi, je leur demande, en leur tirant la langue :  ceci est-il un message subliminal ? Ce serait donc cela l’explication ? Vous ne saviez pas lire, et avez besoin d’apprendre ?  je comprends mieux….

capture

Et bien sûr, quel meilleur relais trouver, je passe le bâton merdeux à Bembelly pour la suite. L’un des derniers de cette époque aujourd’hui révolue qui puisse peut-être faire le relais avec ces gens là… Moi, j’en suis bien loin, à présent.

« ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience »

René Char

¹ l’explication pour les non initiés réside dans le fait que le nom de domaine a probablement été racheté par une société commerciale…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s