Mélenchon dégage de drôles d’odeurs, en ce moment… #JLM2017

Mélenchon me fatigue, m’exaspère et me navre, de plus en plus. Comme je suis soulagé d’avoir pris mes distances avec ce vieux professionnel de la politique, vu le tournant que prend sa tactique, dont on peut craindre très objectivement qu’elle ne consiste à mordre de manière un peu trop visible sur l’électorat du FN, via un discours et des items propres au souverainisme, ce qui me répugne fortement.  Ce qui me fait dire ça ? Des éléments très précis et concrets. Après sa sortie du mois de juillet au Parlement européen, sur le «travailleur détaché, qui vole son pain au travailleur qui se trouve sur place», (que n’aurait-on dit à la gauche du PS si ça venait d’un autre), Jean-Luc Mélenchon s’est dit favorable à la «régularisation des travailleurs sans papiers mais pas pour le déménagement permanent du monde, ni pour les marchandises ni pour les êtres humains». Il a également déclaré : «Je n’ai jamais été pour la liberté d’installation ¹ et je ne vais pas commencer aujourd’hui. Et maintenant, voilà que Monsieur trouve que le débat sur les « Gaulois » n’est pas « nul »… « Je trouve que toutes les références à l’Histoire sont productives parce qu’elles nous obligent à réfléchir ».

En plus du malaise qu’introduit cette étrange sensation de  complaisance de Mélenchon envers Sarkozy, je laisserai mes lecteurs/trices  apprécier la qualité du débat qui a suivi les propos de l’ancien président à ce sujet et combien il a permis d’améliorer la culture historique tant des politiques que les français en général…

Voilà qui fait beaucoup pour de supposés dérapages, qui deviennent semble-t-il une ligne de conduite communicationnelle. Jouer des coudes pour se frayer un chemin dans le débat identitaire, comme les autres médiocres, je ne trouve pas cela vraiment très sain.  Je sais que cela  déplaira fortement aux fans mélenchonnistes hystériques pour lesquels il est inconcevable de prononcer la moindre critique, même fondée, envers leur grand homme d’une perfection frisant l’adoration aveugle. Mais je m’en fous. Nul n’est sens ignorer la nécessité du débat, et toute idée doit pouvoir être discutée, sans quoi, ça porte un nom. Et c’est tout à fait contradictoire avec le projet proposé par JLM2017. Duquel je tiens très formellement – si tant est qu’il existe le moindre malentendu – à me désolidariser totalement vu le tournant qu’il prend, qui commence pour le coup à sentir un peu fort.  Si l’on considère de surcroit ceux qui, bas du front parmi les bas du front, se revendiquent d’un patriotisme qui est pour moi un crétinisme, alors… Aléa jacta est. Je ne veux avoir rien à faire avec ces gens là.

 ¹ Moi, si.

4 commentaires

  1. Je suis au regret d’avoir à donner une opinion différente. Par exemple cette histoire de gaulois. Oui, c’est aberrant de la part d’un homme dont les PROCHES ancêtres étaient de Hongrie mais cela l’est aussi de confondre sciemment ou pas légende et histoire.
    Et ce n’est pas si bête parce que nous sommes, pour la plupart, mal instruits. Cette affirmation de Sarkozy interpelle notamment les historiens http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/09/20/les-profs-d-histoire-qui-detricotent-les-raccourcis-politiques-en-ligne_5000891_4832693.html

    J'aime

  2. dans la plupart de ses éloquents discours (parce qu’on peut pas dire que ce soit un mauvais orateur), il y a toujours un moment qui fait froid dans le dos, et où il loue la france, lumière, phare de l’univers, épicentre de la galaxie, tatata fais gaffe perfide teutonnie, yenapascommenous. ses discours de campagne présidentielle en 12 étaient consternants de ce point de vue, mais chaque fois que j’osais émettre un bémol là-dessus je me faisais étriller. il suscite un engouement aveugle très inquiétant. il a un côté charismatique sectaire très loin de la politique (ou très près, selon comment on regarde la politique). tsipras, le gendre idéal, a (eu) les mêmes sectateurs. bon, à l’usage de moins en moins. quand j’en ai ma claque de ces acteurs, je regarde et écoute besancenot, je l’aime bien. sujet-verbe-complément et limpide et juste.

    J'aime

  3. Chers camarades,
    J’entends bien vos récrimination par rapport à JLM. Perso, il y a bien longtemps que je récuse tout homme providentiel. Mais avec mes amis du collectif citoyen « L’humain d’abord Pilat » (Pilat en Loire sud) nous sommes déterminés à poursuivre le combat sur les bases de l’Humain d’abord.Et force est de constater que dans le bordel électoral actuel, seul JLM est capable de porter ces objectifs avec une petite chance de l’emporter en devançant le PS au 1er tour de la présidentielle et surtout pour les Lègislatives pour lesquelles nous entendons jouer un rôle pour faire entendre la voix du Peuple. Oui, nous espérons encore en une Constituante pour aller vers la Sixième République. Sinon, que ferons nous quand nous aurons voté Besancenot, lutte ouvrière ou pour le PC s’il y va tout seul ? Je vous le demande : on sera content d’être resté sur ses positions et on aura Juppé ou la marine et alors on est pas près de sortir de la merde !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s