El Khomri, la ministre du licenciement politique #CGT #AirFrance

Alors que l’Inspection du travail avait refusé le licenciement d’un salarié « protégé » (délégué syndical CGT) d’Air France en janvier 2016, Vincent Martinez, et que plusieurs enquêtes et investigations avaient démontré la fragilité si ce n’est l’invraisemblance des accusations portées à son encontre, El Khomri vient donc de valider son licenciement. Dans ces conditions, on ne peut guère détromper le principal concerné, qui parle de décision politique. Cela va dans le droit fil en effet du phénomène de criminalisation de l’action syndicale en cours depuis des années. Un coup médiatique pour faire taire toute velléité de mobilisation sociale, et faire taire l’opposant principal à la loi travail qu’est la CGT, syndicat (enfin !) combatif ? Encore une forfaiture en tous cas à rajouter au bilan si peu élogieux d’un gouvernement dans lequel il serait vain de rechercher la moindre trace de gauche… j’ai honte pour eux.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s