Ils ont tué Adama Traoré #violencespolicieres

C’est ce tweet d’Omar Sy qui m’a mis la puce à l’oreille :

Capture
j’ai voulu en savoir plus. Les médias main stream s’attardant davantage sur les émeutes urbaines qui ont suivi sa mort que sur les circonstances de celle-ci, il convenait de recouper les informations. Comme en pareil cas, deux versions s’affrontent, celle des forces de l’ordre et celle des proches de la victime. La version officielle est donc celle d’un malaise. Alors, j’attends la confirmation écrite après autopsie qui je l’espère nous viendra vite pour calmer les esprits vifs qui s’agitent fort. Mais j’ai tendance à croire plus volontiers la version des témoins oculaires que voici :

On ne peut pas s’indigner de ce qui se passe aux états unis sur le même registre et faire l’autruche quand ça se  passe près de chez nous… j’attends donc de nouvelles informations. Que la justice fasse son travail. Mais j’ai bien peur que, comme dans l’affaire de Zied et Bouna, le non lieu soit ce qui servira de vérité à des forces du désordre qui sont à la fois juges et partie… Et puis, les lois d’exception, le climat actuel suite au terrible attentat de Nice, l’état d’urgence permanent, tout cela ne m’inspire rien qui vaille. Pourtant, ce jeune homme tué le jour de son anniversaire… #RIP

Un témoignage de la mère d’Adama :

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/JF0El7Gmcqk &raquo; frameborder= »0″ allowfullscreen>

Post-scriptum :  sur le même sujet, lire aussi l’article du Bondy Blog

Cn94o-QWgAANMRP

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer