Opposer au temps du fracas le parfum du lilas, quelle bonne idée… #teamlilas

CaptureÉtonnement d’accord avec le constat que je viens de lire, qui dénonce « l’électoralo-centrisme », venu au monde pour ne surtout rien changer au monde comme il va, c’est à dire plutôt mal, je découvre cette initiative intéressante nommée « Le temps des Lilas », sur Libération. Leitmotivs de cette initiative récoltés sur leur site dédié : lutter contre l’esprit du TINA qui constitue une chape de plomb recouvrant la plupart des partis démunis de projets de société attractifs, déception devant cette offre politique indigente dans laquelle les signataires (tout comme moi) ne se retrouvent pas, nécessité de coordonner, voire de donner une suite aux mobilisations sociales récentes (contre la loi travail, Nuit Debout, expérimentations locales alternatives, etc.), mais…

Pour que ces mouvements ne soient pas une éruption sans lendemain, les partis politiques existants ne suffisent plus, ni même les occupations de place, aussi bouillonnantes soient-elles. Il faut construire et proposer autre chose. Si nous sommes convaincus qu’il faut changer le système à la racine, nous savons aussi que passé le temps de la mobilisation et des AG permanentes, passé aussi la course folle des présidentielles, nous aurons besoin de nous retrouver dans une organisation politique.

Pour agir en ce sens, il s’agit de construire une offre politique alternative hors élections par le biais de propositions innovantes et concertées,  de lutter contre le libéralisme prédateur, agir pour la défense de l’environnement,  tout en s’organisant efficacement et démocratiquement :

Capture

Des initiateurs de ce projet, j’en connais peu.  Celle qui a retenu mon attention en premier lieu,   Sylvie Aebischer, est une ancienne (comme moi…) du PG qui s’en est détachée sensiblement pour les mêmes raisons (j’en ai d’autres...). Du moins, je me reconnais assez dans celles qui sont évoquées ici. Je connais également un peu Mathilde Larrère, historienne, pour la fréquenter sur twitter. Elle semble s’investir dans de nombreuses luttes sociales, et apparait bien présente dans Nuit Debout. Je ne sais si cette initiative dépassera le seul cadre militant des quelques personnes à l’origine de cette initiative, qui ne sont pas neutres politiquement. Je n’aimerais pas qu’elle se cantonne à de seuls déçus du système personnaliste mélenchonniste, avec lequel j’ai pris mes distances tout autant qu’eux.  Mais comme il s’agit de ne pas faire de blabla et tenter d’investir le réel avec des propositions bien concrètes, à la fois utopiques et pragmatiques, c’est à dire alternatives, opposées au libéralisme carnassier, je tenais à les soutenir personnellement.

Peut-être m’y investirai-je, si les réponses et les éclaircissements que j’attends trouvent leur réponse positive.  on verra bien la suite des aventures… On ne peut pas en effet se contenter de sans cesse tout critiquer sans jamais s’engager, c’est un peu trop facile… N’est-ce pas ? Et puis, le parfum du lilas, comment y résister ? 😉

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s