un mort pour apprendre que #Sivens n’était finalement pas d’utilité publique… #RemiFraisse

Selon des informations transmises par Ben Lefetey, opposant historique au projet de barrage de Sivens, le tribunal administratif de Toulouse vient de rendre sa décision dans l’examen des recours relatifs au projet de barrage de Sivens, dans le Tarn.
Il annule tous les arrêtés préfectoraux en cause (à l’exception d’un arrêté abrogé par l’Etat), et notamment celui d’utilité publique.

Une décision importante car elle donne ainsi raison aux opposants au projet.
Lesquels demandent désormais que la zone humide du Testet soit réhabilitée.

Comme il est regrettable qu’il ait fallu un mort pour en arriver à ce que cette fameuse zone de Sivens ne soit finalement plus reconnue d’utilité publique. N’aurait-on pas pu s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard ? Ainsi en va de tant de Grands Projets Inutiles Imposés, où l’irresponsabilité, les visions à court terme, l’appât du gain et les logiques plus libérales qu’environnementales et sociales hélas sont à l’œuvre, ne répugnant à aucun stratagème, tentant grotesquement de museler l’information, comme cette histoire forçant l’indignation, à propos de l’opposition à la ligne Lyon-Turin, le mouvement No Tav

Non Rémi, tu n’es pas mort en vain, nous sommes nombreux à prolonger ton combat, et les coupables auront un jour des comptes à rendre.

Un commentaire sur “un mort pour apprendre que #Sivens n’était finalement pas d’utilité publique… #RemiFraisse

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :