Comment toucher #Daesh, la suite : bloquer ses contenus sur Internet

Capture.PNGMilitant d’un internet libre, je ne sais toutefois que penser de cette information. Deux des plus grands fournisseurs de contenus au monde, Facebook et Youtube, ont mis en place depuis hier un système de blocage automatique de vidéos à contenu extrémiste, rapporte samedi l’agence de presse Reuters.

L’initiative est un important pas en avant pour les entreprises Internet qui veulent éradiquer la propagande violente de leurs sites et qui sont sous pression de plusieurs gouvernements dans le monde, alors que les attaques perpétrés par des extrémistes se multiplient, de la Syrie à la Belgique en passant par les États-Unis.

La technologie utilisée pour bloquer les vidéos de Daech et des autres organisations extrémistes, a été développée initialement pour identifier et supprimer les contenus violant les droits d’auteurs…

j’avais déjà exprimé ici ma position sur les moyens alternatifs à cette grossière tentative d’éradiquer daesh par des moyens militaires, ce qui se retourne contre nous par une série d’attentats de plus en plus aveugles et meurtriers. Bien qu’il ne s’agisse pas de céder à la peur, ressource clé du terrorisme, il me semblait plus efficace d’agir sur le nerf de toute guerre : l’argent. Étouffer les flux économiques qui les irrigue m’apparaissait plus efficace. Et en ce sens, l’affaire des ciments Lafarge, qui ont contribué à les financer ( et dont on attend le procès avec impatience…) est édifiante quand aux financements occultes de cette organisation terroriste. Elle n’est pourtant, très certainement, que l’un des éléments les plus visibles, car rendus tels par des journalistes que je tiens à saluer au passage pour la constance et la qualité de leur travail. Mais je n’avais pas pensé à un autre flux tout aussi important que l’argent : celui de l’information, et je tiens donc à faire amende honorable à l’occasion de ce billet. Car  nous savons en effet à présent que l’un des principaux canaux de recrutement de Daesh réside dans les vidéos propagées sur internet par des producteurs et des propagateurs de contenus peu regardants. Aussi, l’initiative de Facebook et Youtube m’apparaît importante et nécessaire. Toutefois, je ne peux m’empêcher de penser que cette même technologie peut également servir à tout autre chose, comme à éradiquer toute réflexion alternative et tout phénomène de protestation politique et social. Demeurer vigilants, donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :