#Homophobie (et donc bêtise) ordinaire : la preuve par @GaelleAvril

Christophe Grébert, qui se présente lui-même sur sa bio twitter comme «  Conseiller municipal à dans les , blogueur & journaliste (67.594). catho & laïque« , est un blogueur que je respecte infiniment malgré nos divergences politiques pour son travail de longue haleine, d’opposition concrète et justifiée à la politique municipale clientéliste et corrompue de sa ville. Il l’a d’ailleurs assez payé de sa personne. Il y a deux heures, il publiait ce tweet sur son compte :

Capture

Il s’agit d’un visuel, à mon sens plutôt réussi malgré mon peu d’appétence pour le foot,  de la campagne de prévention de l’association Aides 2016 intitulée : « COLORS OF LOVE – « mélangez vous, protégez vous ».  Il y en a d’autres, tous aussi réussis :

On pourrait simplement regretter au passage, puisque c’est le but de cette campagne, (« Colors of love célèbre la valeur universelle de l’amour et la diversité des sexualités ») l’absence de visuels représentant pourquoi pas des couples de femmes ou de trans. Bref, là n’est pas mon propos, je ne voudrais pas me substituer aux bases  militantes de ladite association , mais réagir à la bêtise homophobe ordinaire. Voici pourquoi … En réponse du tweet pourtant tout à fait anodin et pacifique de Christophe Grébert, voilà ce qu’une certaine Gaëlle trouve à écrire :

Capture

Outre que la deuxième phrase ne veut rien dire, et que cette réaction tape à côté puisqu’elle est totalement dénuée de sens en regard, comme on vient de le voir, de la globalité de la campagne (le propre de la bêtise), on appréciera la réponse non dénuée d’humour et fort à propos d’un autre internaute :

Capture

Contre les ravages de l’homophobie, on aurait pu tout aussi bien recommander à cette patiente de la 12 une dose quotidienne d’un générique, afin de ne pas trop gréver le budget de la sécurité sociale, avec  Préjugix, pour les malades aux idées fixes. Mais cette malade peu sensible à l’humour  – qui nécessite en effet un peu de recul et d’intelligence, lui répond ceci, au registre tout aussi inintelligible que la maîtrise du vocabulaire est approximative :

Capture

Persiste et signe donc. Je crains qu’aucun médicament dans ce cas si sévère et chronique ne soit efficient. Il semblerait que le catholicisme n’incite donc pas toujours à l’amour de son prochain. Il est à craindre de surcroît que la réponse  ne soit pas dans les livres…  hormis celui de Madame Boutin, aux idées si… milaires 😉

Ou comment transformer un message d’amour universel en une réaction de bêtise à ras des pâquerettes que cette personne si délicate semble avoir fumées plutôt que contemplées. Dommage… Perdu une occasion de se taire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s