Les gens du #PIR sont-ils totalement barrés ?

Cela n’étonnera personne, compte-tenu de mes précédents billets sur le sujet, pour ma part, la réponse est clairement OUI. Ils sont tellement idéologisés, fanatisés, et envahis par leurs obsessions de domination qu’ils ne voient même plus où est la réalité, et quelles sont les priorités. Ce qui me fait écrire cela, c’est cette répugnante réaction de l’une de leurs activistes, Aya Ramadan, qui dans un tweet en date du 8 juin 2016, se félicitait d’un attentat dans un centre commercial à Tel Aviv  :

Capture

Rappelons brièvement les faits, et rien qu’eux. Ce jour là, deux jeunes palestiniens, déguisés en juifs pratiquants, ont balayé en rafales à coups de mitraillettes des gens attablés dans un centre commercial particulièrement fréquenté, au hasard. Des meurtres totalement gratuits de passants innocents, et non des militaires dont la mort est le métier, est-il nécessaire de le préciser pour des individus qui manifestement ont perdu tout repère moral. Et donc, non contente de se réjouir si bruyamment et publiquement de la mort d’innocents, Aya Ramadan va jusqu’à justifier sa réaction par le fait qu’elle soit de longue date militante de la cause palestinienne. J’y suis moi-même très sensible, mais est-ce pour autant une raison pour justifier ce terrorisme totalement aveugle et gratuit ? Le respect inconditionnel de la vie ne devrait-il pas être une règle absolue pour tout militant des droits humains ? Y aurait-il des êtres humains plus dignes de vie que d’autres ? Son attitude est abjecte, et cette personne m’apparait dangereuse. Peut-on se revendiquer de l’anti-racisme comme elle le fait, prétendre se battre contre les discriminations, et pour la défense des droits humains,  tout en célébrant la mort de non-combattants ? Etrange échelle de priorités, relevant d’une idéologie infecte.  La même qui pourrait faire trouver des justifications à des combattants de Daesh qui  entrent dans une salle de spectacle pour massacrer des clients d’une salle de spectacle… Aucune différence. je sais que la justice a été saisie, ce qui est légitime à propos d’un cas patent d’apologie du terrorisme. Qu’elle fasse son travail. Nous verrons si les justifications intellectuelles outrancières d’Aya Ramadan convaincront les juges… Ces gens salissent la cause qu’ils prétendent défendre.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s