Sapir s’enfonce encore vers l’extrême droite

j’avais déjà évoqué ici la lente dérive d’une figure dite de gauche, souverainiste,  qui s’abîme de plus en plus dans le nationalisme le plus sordide. Sa complaisance de plus en plus flagrante avec l’extrême droite, avec laquelle il appelle clairement à pactiser pour parvenir à son obsession, le retrait de l’euro, m’insupporte au plus haut loin. Je ne pensais pas qu’on pouvait tomber plus bas. Je me suis trompé. Le voilà qui va s’acoquiner à présent avec un mouvement nationaliste et monarchiste d’extrême droite : l’Action française.

Capture.PNG

je vois mal comment on pourrait tomber plus bas… à moins d’aller ensuite publier chez Egalité&réconciliation ?

Enregistrer