le lourd héritage antisémite du #FN

Le FN dé-diabolisé (rires) nouvelle formule a beau tenter de faire croire aux gogos que c’est un parti comme un autre, son histoire a la vie dure, qui est là pour démontrer factuellement tout le contraire. Qu’à cela ne tienne, afin de tenter de masquer leurs errements idéologiques, indubitablement pétainistes et collaborationnistes, voire pro-nazis, comme le démontre clairement le nom de ses fondateurs ¹, ils essaient régulièrement de faire dans le révisionnisme de bas étage en s’accaparant des personnalités historiques à l’opposé de leur positionnement politique d’extrême droite. Je vous avais déjà conté la manière dont la section FN de Sciences Po essayait d’imposer l’escroquerie intellectuelle selon laquelle Pierre-Mendès France pourrait faire l’objet de leur convoitise révisionniste. Comme ils ont maintenu cet accaparement mémoriel insupportable, son petit fils a décidé de publier sur twitter une partie des documents qui démontrent à quel point son grand père était détesté du FN, et l’objet des pires outrances antisémites. Edifiant :

source : captures d’écran compte twitter Tristan Mendès France

Bravo le gars. Tout mon soutien.

.

¹ Aux origines du FN, les personnalités suivantes :

origine FN