Avec Bruno-Roger, la haine de la gauche est en marche #macron

Capture
source

Le porte-plume de Macron est finalement aussi ridicule, méprisant et ringard que son si petit maître.Aurait-il le même costume et les mêmes mots qu’on en serait pas autrement étonné. C’est une constante chez les fauxcialistes que d’assimiler la gauche du PS et le FN, une antienne si bien connue qu’elle ne me touche même plus tant elle ne résiste pas une seule seconde à l’analyse.  Du moins, si l’on est de bonne foi, ce qui n’est pas franchement le cas du pseudo-journaliste qui aurait bien mieux fait de se cantonner à ses premières amours où il excellait probablement davantage. Enfin, je crois et j’espère pour lui… Car ce qu’il nous donne à lire là est d’une médiocrité sans nom et fleure bon le confusionnisme politique dans lequel ce monsieur s’est réfugié depuis des années pour ne pas avoir à regarder la réalité sociale en face, qu’il exècre manifestement. Normal, elle est bien trop cruelle pour le bilan du camp politique qu’il soutient, si peu socialiste.  Sans quoi, il ne cracherait pas à ce point sur tout un peuple qui est en colère parce qu’il souffre et espère que les choses changent enfin. Et ce n’est pas avec un polichinelle de supermarchés qui propage sa politique libérale à deux balles dont on ne sait et voit que trop bien à qui elle profite que ce peuple là, qui de toute évidence ne mérite pas le respect de Monsieur le Bruno Roger si Petit, va voir son quotidien s’améliorer. Et comme ce petit peuple si méprisé de ces gens là l’a très bien compris, il y avait franchement, comme je l’écrivais hier, une sacrée arrogance à venir commémorer  à travers un timbre les 80 ans du front populaire quand on en est soi-même la si caricaturale antithèse. Décidément, BRP sera toujours aussi limité. Comment faire croire en effet, et à qui sinon aux déjà convaincus, donc pas de gauche,  que le FN et la gauche du PS seraient des alliés objectifs alors que plus visiblement les #GogosFH2017 et le FN sont unis dans une même détestation des communistes et des syndicats ? Une haine qu’il partage et dont il nous fait si généreusement profiter. Ce n’était pas la peine de gâcher du papier. On savait déjà à quoi s’attendre de ce camp là. Qui donc publie dans Challenges. Voilà voilà… Tout est dit.

5 commentaires

  1. Il me semble qu’il était au sport. Il avait le niveau, il était bien. Inutile qu’il fasse autre chose…ce Roger Petit tout Petit dans le journalisme. En est-ce d’ailleurs?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s