#NuitDebout #Nancy miné par la complosphère soralo-dieudonniste

entête

A la suite d’une commission de Nuit Debout Nancy particulièrement controversée, plusieurs participants ont été choqués du discours plutôt complaisant vis à vis du racisme qui était tenu par un petit noyau de quelques personnes.

Capture

La manière dont ce petit groupe d’animation habituel de Nuit Debout Nancy gère ces sujets en a en effet interpelé plus d’un, au point que l’on se demande si la désaffection que connait Nuit Debout dans cette ville n’est pas liée à ce sujet. Aux près de 200 personnes de départ, il n’en reste en effet plus qu’une vingtaine. Et pour cause.. Quand des témoins m’en ont parlé, j’ai aussitôt ressenti l’influence de ceux dont je pointais déjà la présence au niveau national, complotistes et confusionnistes, sur le registre du Ni droite ni Gauche, et « Il ne faut stigmatiser personne » style… Sous entendu, il convient d’ accueillir tout un chacun quel que soit son positionnement, et accepter toute parole sans discrimination, fut-elle contraire au respect des droits humains. Charge aux personnes présentes de les remettre dans le droit chemin. Je connais trop cette antienne citoyenniste (chaque fois que je vois le terme de citoyenneté, je pense à un gros gloubi-boulga de tout et de grand n’importe quoi) si complaisante avec les discours d’extrême droite pour ne pas la reconnaitre d’emblée. Typique du discours de Chouard, qui permet aux éléments malveillants de s’infiltrer dans tant d’assemblées et de mobilisations, fortes de leur argument ultime : la liberté d’expression.

Nouvelle image bitmap (19)

Cela peut faire illusion auprès de personnes peu politisées, et non sensibilisées au problème que comporte la toxicité du confusionnisme en politique, mais quand ils tombent sur quelqun qui sait dans quel type de marigot trempent en général ces confus, les masques tombent assez vite. Il m’a en effet suffit de quelques noms pour allez voir ce qui était publié sur leurs pages facebook. Gratiné. On notera au passage le grand respect de l’être humain qui  consiste à utiliser des personnes âgées pour illustrer son idéologie douteuse… dont chacun sait ce qu’elle à a voir avec l’antisémitisme.

 

Par delà la complosphère et les illustrations douteuses des adeptes de Dieudonné, j’éprouve le besoin de vous faire partager à présent quelques informations sur le cas particulier de Sylvain Baron. Ce complotiste notoire est en effet bien connu des antifas. Royaliste, nationaliste, dont les liens avec l’extrême droite catholique intégriste sont démontrés,  il ne répugne pas contrairement à d’autres chez Nuit debout à l’état policier, comme le révèlent certains de ses écrits. Personnage complexe aux multiples contradictions et incohérences, on se demande franchement ce qu’il fait à Nuit Debout, mouvement qui se veut démocratique et qui prône un projet de société meilleure. Or il ne m’apparait pas franchement probant de faire du meilleur avec du pire, comme ce que je viens de démontrer factuellement ici. Il convient pour tout aspirant ou fidèle de Nuit Debout de prendre conscience de ce phénomène d’entrisme de la part de ces individus peu scrupuleux qui, avec la sphère autour de Benjamin Ball que j’ai déjà suffisamment dénoncée ici, aux motifs plus bassement matériels, ne sont pas franchement des enfants de choeur. J’en veux pour preuve un projet clairement énoncé par Baron himself ici , dans un dialogue halluciné dont ces gens là ont le secret (on notera au passage la référence à Meyssan, autre complotiste bien connu aux relations douteuses avec certains tyrans, qui nie par exemple les événements du 11 septembre):

Capture

Si j’en crois des discussions récentes et des éléments factuels que j’ai recueillis auprès d’autres sections de Nuit Debout un peu partout en France, il semblerait que ce phénomène de noyautage des groupes ND par ces individus peu recommandables à l’idéologie confuse et à la complaisance avec l’extrême droite avérée n’est pas un cas isolé, et encore moins limité à Nancy. J’invite donc tous les gens qui, comme moi, croient sincèrement à la possibilité de transformer notre société, animés par la volonté de bâtir un projet un peu plus soucieux de l’être humain, et qui se battent contre les méfaits d’un libéralisme cupide et sans garde-fous, mais qui ne sauraient se fourvoyer dans de pareilles ornières idéologiques confuses et toxiques à crever l’abcès et le non-dit, partout où ils sont. L’anti-racisme, le refus de toute discrimination basée sur la couleur de peau ou de religion ne se négocie pas. Le compromis est en l’occurrence néfaste et contre-productif. Les témoins de Nuit Debout que j’ai questionnés ont décidé de quitter leur agora pour cette raison précise, tant ils étaient révoltés par certains discours ambigus et sournois. je regrette fortement que leur première expérience en contact avec la sphère politique les aient si significativement écœuré de tout engagement; beau résultat que voilà… Tout n’est pourtant pas à jeter.

Avec l’expérience,  je sais déjà que j’aurai droit à la publication de ce billet aux habituels messages de haine, d’aigreur et de frustration, si ce n’est de tentatives d’intimidation et de diffamation, à des tentatives de décrédibilisation, quand ce ne sont pas purement et simplement des menaces dont ces gens là sont coutumiers. Cela a d’ailleurs déjà commencé avec mes dernières publications sur Nuit Debout, et par conséquent avec le Mouvement du 14 juillet et la secte à Fiorile, dont certains éléments ont semble-t-il infiltré le mouvement ND. Le vernis de l’humanisme s’effrite en général assez vite, avec  les confus… Les vampires n’aiment pas la lumière.  Qu’importe. Toute trace écrite malveillante fera l’objet d’un signalement approprié, et se retrouvera en justice si nécessaire. Avec le temps, depuis mes démêlés avec les nazis, j’ai appris à me protéger… J’ai le sentiment profond de faire œuvre de salubrité publique, face à des gens malveillants et sournois qui n’avancent que masqués, et utilisent soit la fragilité et la vulnérabilité des un(e)s, soit le manque de bases en termes de culture politique des autres. Et cela est indigne, et m’est insupportable. Devoir d’alerte oblige. J’attends d’ailleurs avec impatience que le mouvement Nuit Debout, au niveau national, prenne conscience de ce problème hautement toxique et clarifie sa position plus clairement sur ce point. Mais je crois que je peux attendre longtemps, la plupart des outils de com de leur réseau étant comme chacun sait verrouillé jusqu’à preuve du contraire par la secte raizienne… dont on peut reconnaitre la présence au fait qu’ils arborent des « cœurs bleus » en logos. Voilà voilà…

2 commentaires

  1. Oui, ce débat était particulièrement énervant à suivre, et il était difficile de le faire aller dans le bon sens. Ceci dit, une phrase, ayant pour sens l’antiracisme tout en rejetant l’expression par la négative (ce qui a pour effet de tempérer le côté “lutte”, mais ça c’est autre chose) a été votée la semaine après comme valeur du mouvement, et il est de mauvaise foi d’écrire cet article sans l’évoquer. La lutte contre le racisme est portée par l’essentiel des participants, comme un principe, et c’est dommage qu’une simple question de vocabulaire (ayant certainement pour origine la mauvaise influence de certains indésirables) ait brouillé cela et l’ait rendu si peu manifeste.
    Autre chose gênante : la mauvaise foi qui consiste à mettre en image un lien vers un complotiste posté par quelqu’un sur la page FB de nuit debout nancy comme si elle était postée par nuit debout, sans montrer d’éventuels commentaires hostiles au contenu du lien. D’autant plus que je ne la trouve pas sur la page utilisée officiellement (la verte), qui est née après des tensions et une scission. Condamner des choses condamnables ne devrait pas mener à ce genre d’arguments frauduleux et à un rejet aussi complet.
    Car participant à Nuit Debout, le rejet des étiquettes, l’hostilité de certains vis à vis des syndicats, d’autres aspects encore m’agacent, mais j’interviens en essayant de les faire tomber afin que ces verrous, porte d’entrée et outils des complotistes, soient abandonnés pour des valeurs plus tranchées. Il serait plus pertinent, plutôt que d’agir comme tu le fais, d’aider à révéler les indésirables, à les identifier clairement, les montrant au mouvement et demandant qu’une décision soit prise. Ce qui sera certes mal vécu par les participants, mais clarifierait au moins les choses. Cela permettrait de ne pas confondre prématurément un mouvement dans lequel des complotistes font de l’entrisme avec un mouvement complotiste, de ne pas laisser trop facilement une nouvelle victoire à un ennemi.

  2. @Toto Coelo : je ne fais pas partie de Nuit debout, et me garderais bien de me mêler de votre gloubi-boulga idéologique sans structures ni limites ni morale ni cadre. Chacun sa merde. Je ne fais que réagir avec mes connaissances personnelles en transmettant des témoignages de témoins dégoûtés, à juste titre manifestement, par l’attitude si complaisante de certains de vos animateurs avec l’extrême droite, point barre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s