Procès politique @lobs/@alancelin #maccarthysme

Capture.

Le maccarthysme ou maccarthisme (McCarthyism en anglais) est une période de l’histoire américaine, connu également sous le nom de « Peur Rouge » (Red Scare)1 et qualifié fréquemment de chasse aux sorcières (witch hunt). Il s’étend de 1950, avec l’apparition du sénateur Joseph McCarthy sur le devant de la scène politique américaine, à 1954, avec le vote de censure contre McCarthy. Pendant deux ans (1953-1954), la commission présidée par McCarthy traqua d’éventuels agents, militants ou sympathisants communistes aux États-Unis dans une ambiance anticommuniste. (source)

.

indexComme je l’écrivais à l’instant sur une célèbre plate-forme de micro-blogging, complément utile et nécessaire de celui-ci, je m’étonne du peu d’empressement des journalistes à défendre leur consœur de l’Obs, Aude Lancelin, licenciée pour sympathie avec l’ennemi.

Marquée à la gauche de la gauche, proche du philosophe marxiste Alain Badiou et de l’économiste radical Frédéric Lordon, la journaliste a été brutalement écartée de ses fonctions la semaine dernière par le directeur du magazine, Matthieu Croissandeau, qui l’avait pourtant nommée à ce poste il y a deux ans, peu après son arrivée. Cette décision a été prise la veille d’un conseil de surveillance réunissant le 11 mai les actionnaires du titre : le trio Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse (deux tiers du capital) et Claude Perdriel, le cofondateur historique (un tiers). Très rare dans un magazine habitué à recaser ses plumes tombées en disgrâce, la sanction a provoqué l’émoi en interne et abouti à une motion de défiance contre Croissandeau, approuvée par 80 % de la rédaction.

Grâce à Guy, j’en sais un peu plus sur les raisons de ce licenciement, basé de toute évidence sur une discrimination d’origine politique :

Ci3oUvcWgAAP5A3

Diantre ! Des articles antidémocratiques ? Où ça, où ça, que je comble fissa mes lacunes en matière de subversion ? Sérieusement, on licencie des gens, à notre époque,  pour incompatibilité de convictions personnelles avec les dogmes religieux de la secte des adeptes de la Croâssance ? Ces gens sont en retard d’une guerre… A moins qu’il ne faille y voir l’influence obscure de l’Imposteur à la chemise Dash 2 en 1 ? C’est en effet bien elle qui a déterré la supercherie du fameux philosophe Jean-Baptiste Botul, auquel l’éthéré vouait une admiration sans bornes… alors qu’il n’existe pas. En tous cas, qui a dit que la censure n’existait pas ? Elle est en l’espèce bien corrélée  à l’influence des actionnaires des journaux, dont nous sommes plusieurs à déplorer la concentration monopolistique aux intérêts contraires à la pluralité de la presse, et donc des opinions, poumon vital de toute démocratie.  Des journalistes comme Aude Lancelin, de ce niveau intellectuel là, pour moi, c’est précieux, à l’heure de l’hypocrisie libérale fauxcialiste généralisée, et de la vacuité médiocratique de tant d’autres. Merci de me donner de vos nouvelles, Madame, moi qui ne lit jamais l’Obs. Et pour cause.

Post-scriptum : Libération vient de publier le contenu de la motion de défiance ) l’encontre de Matthieu Croissandeau,  le directeur de la rédaction de l’Obs, signée par 80 % de ses journalistes. C’est ici.

Réactualisation au 01.06.2016 : on en sait maintenant un peu plus sur les griefs de la direction du Nouvel Obs envers Aude Lancelin :

Cj2zLZ4XAAAg5Yb

Vous saurez maintenant comment le Nouvel Obs vous informe, ou plutôt pas… La déontologie du journalisme, tout ça…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s