politique (très) primaire

On se moque de la cohue des candidats qui se précipitent vers l’investiture suprême à droite : 12 au moment où j’écris ce billet, et ce n’est pas fini… Mais l’on pourrait tout autant se moquer de la primaire de gauche où le seul candidat autorisé et légitime selon certains serait François Hollande. Quelle grotesque farce ! Pourquoi pas JV Placé, tant qu’on y est ? De toute façon, on s’en fout : cette vieille façon de faire de la politique est totalement hors sol, et les réacs du PS comme de LR sont totalement dépassés. Je sens que d’ici les prochaines présidentielles, bien des  choses vont se passer et changer la donne.