#PCF #FDG complices de l’extrême droite et de #Daesch à #Aubervilliers ?

Capture
source

Sans commentaires… J’apprécie beaucoup Daeninckx comme écrivain. Et j’aurais aimé contextualiser ce billet, par des noms, des visages et des sources… Que penser de ces déclarations ?

Post-scriptum : la réaction du PG local :

Capture

20 commentaires sur “#PCF #FDG complices de l’extrême droite et de #Daesch à #Aubervilliers ?

Ajouter un commentaire

  1. Oui, je pense qu’il eut été préférable de pousser plus loin les recherches avant de publier ce type d’accusations extrêmement graves.

    Le fait de diffuser les images ou slogans de la manif pour tous ne constitue pas un délit que je sache sinon nous serions nombreux à être taxés de « propagandeurs » et de terroristes. De votre part, cela m’étonne. Je trouve que votre billet a été publié un peu trop rapidement, sans vérifications et à trop vouloir paraître être au-dessus de la mêlée en lavant plus blanc que blanc, pourfendeur de toutes appartenances politiques, vous vous laissez aller à de bien tristes amalgames. De plus, qu’est ce qui vous laisse supposer que la personne « promue responsable d’un important service municipal » était connue comme proche de Daech ?

    Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir chez vous des drapeaux, tracts ou affiches des partis ou mouvances auxquels vous adhériez et dire :  » s’il ou elle continue, je vais l’étrangler ou le tuer  » ou bien « je vais de tuer si tu continues à …. » excédé par les propos ou les gestes d’une personne ? Non, alors vous êtes un saint ce dont je doute fortement et ce n’est pas mon cas d’humble mortelle. Aujourd’hui vous dites prendre vos distances avec votre vie militante passée et vous vous érigez en censeur ce qui ne fait pas de vous un être pour autant plus recommandable que d’autres. A méditer avant de publier vos prochains billets car rien ni personne n’est neutre ni exempt de tous reproches.

    Maryse

    J'aime

  2. ** Pour info et uniquement pour info, après une rapide recherche, on trouve bel et bien trace

    1) de la condamnation (avec sursis cela dit) évoqée dans la tribune de D.D. : http://www.leparisien.fr/bobigny-93000/aubervilliers-un-cadre-de-la-mairie-condamne-pour-menaces-de-mort-25-02-2016-5577217.php
    2) d’une interview-vidéo(s) sur les très confusionniste META-TV intitulée « Fethi Chouder (PG) – La gauche dialogue avec la résistance – Meta TV » et de cette présentation de la chose sur le site AGORAVOX :

    « Fethi Chouder membre du parti de gauche 14e adjoint de la mairie d’Aubervilliers est invité sur la Libre Antenne de Meta TV.

    Une rencontre où aucune question ne sera éludées, sur l’union européenne, les antifas, l’immigration, l’identité nationale, la banlieue…

    L’élu de gauche a accepté de se confronter à un public qui ne partage pas forcément sa grille de lecture.

    On peut quand même souligner son courage et sa bienveillance, et préciser qu’il fait partie des rares élus à avoir manifesté contre les bombardements israéliens sur la bande de Gaza.»

    NB : je ne mets pas les liens, pour ne pas trop faciliter leur référencement mais, si besoin, il suffit d’un simple copier -coller de l’extrat souligné par mes soins, pour y accéder .-)

    J'aime

  3. @Maryse : je me moque totalement de tes jugements à l’emporte-pièces. Je diffuse simplement une info qui me pose question, et je me demande quels en sont les fondements. Depuis, j’ai reçu plusieurs avis un peu plus nuancés, précis, et circonstanciés que le tien, preuve que ce billet a servi à quelque chose. j’avance, j’apprends…

    J'aime

  4. Je constate c’est tout et persiste à dire qu’il aurait mieux valu faire comme Luis avant de publier.

    Que mon commentaire ne vous plaise pas, je peux parfaitement le comprendre et savais à quoi m’attendre car lorsqu’on ose montrer soit notre désaccord partiel ou complet sur vos publications on a droit au même type de réponse que vous venez une fois de plus me faire.

    Bonne journée à vous.

    J'aime

  5. Tu as surtout peur de perdre le pseudo pouvoir discrétionnaire qui est le tien alors qu’il est si enrichissant de dialoguer, de se confronter.

    STALINISME donc (j’imagine à quel point ce qualificatif t’énerve), toute puissance egotiste …

    J'aime

  6. En fait c’est bien la confrontation des idées qui t’effraie.

    La simple possibilité de devoir, peut être, te remettre en question tant la certitude de détenir la vérité est rassurante.

    J'aime

  7. Les « réalités locales » peuvent être complexes et nombre de « militants » ou d’élus sincèrement antifascistes, par manque d’éducation politique, d’esprit critique, au nom du « réalisme » et de « l’efficacité » sous estiment (ou pire) ignorent le danger des rouge-bruns…. que l’on côtoie quand on manifeste pour Gaza et la Palestine, quand on défend la République et la France… danger d’un langage qui semble (presque) commun … on ferme les yeux. J’ai vécu des dérives de ce genre. Merci pour ton article qui ouvre la porte et pose la question sans jugement à priori.

    J'aime

  8. Eh, bien, un procès en sorcellerie rien que ça !!!!! Si ce n’était pas aussi,pathétique, ça serait risible, votre égo vous égare. En effet, il faut bien le reconnaître vous ne supportez pas que l’on ne partage pas à 100 % le contenu de vos écrits. Ma vie militante (49 ans) au PCF ainsi que dans diverses organisations, syndicat et autres m’a appris un chose, c’est de ne pas fuir le débat, à accepter que l’on puisse avoir d’autres points de vue que le mien et surtout à ne pas juger quelqu’un que l’on ne connaît pas. Malgré mon âge, je continue la lutte et le ferai tant que j’en aurai la force, puissiez-vous être au service des autres aussi longtemps que je l’aurai été.

    J'aime

  9. @maryse : vous ne faites que parler de débat et de confrontation d’idées, mais pour l’instant je n’en ai encore vu l’ombre d’aucune… Il se trouve que le PG local confirme les propos de Daeninckx, et donc, ce serait moi l’homme par qui le scandale arrive, et à flinguer ? je souris… Et je continue à m’informer. Quand à votre engagement, ce n’est pas un argument s’il consiste à excuser de pareils faits. j’ai quant à moi également un parcours politique et militant, et fort heureusement pour moi, à l’extérieur d’une centrale politique aussi autoritaire et hiérarchisée que le pcf, que je n’aurai nullement supporté. Surtout eu égard de surcroit à son comportement schizophrène à propos du ps. Et pour quelqun qui ne supporte pas la contradiction, je me trouve bien patient vis à vis de votre agressivité sans le moindre fondement. Devant tant d’empressement, je vais finir par me poser des questions… 🙂

    J'aime

  10. Non, vous n’êtes ni celui par qui le scandale arrive ni celui à abattre, ni même celui qui raconte des fariboles, rendez m’en grâce je n’ai jamais écris de tels mots. Je vous ai simplement reproché de ne pas avoir cherché à vous renseigner avant de publier votre billet, ce que vous n’avez pas fait.

    Quant à votre appréciation sur le PCF, je vous renvoie à mon précédent message, on ne peut juger que ce l’on connaît, ensuite, seulement ensuite après avoir pratiqué, on peut porter un jugement on connaissance de cause. L’agressivité, si il y a, n’ai pas de mon fait mais vient de vos écrits. Je ne vois quant à moi aucun empressement quel qu’il soit, seulement un échange par Internet interposé, donc inutile de vous poser des questions pour lesquelles vous ne trouverez aucune réponse cela vous permettra, je l’espère de passer une bonne nuit.

    J'aime

  11. Bonjour

    Je vous communique cette lettre de monsieur Fathi Chouder publiée en sa qualité de Président des élus PG et qui a été rendue publique et est consultable sur les sites auxquels cette personne l’a adressée. Il s’agit d’un rappel à l’ordre au maire PC d’Aubervilliers afin qu’il récompense les agents électoraux qui ont permis la victoire du Front de Gauche à Aubervilliers.
    Un document que la direction nationale du Parti de Gauche a en sa possession depuis plus d’une année.

    Il est tout d’abord fait mention de monsieur Allouache et vous pouvez facilement v$faire connaissance avec son pedigree étonnant sur le site des Verts de Bagnolet (viré de la direction administrative de la mairie à la suite d’une action en justice de la CGT pour avoir arrangé son CV etc…) Cette personne dirige aujourd’hui une grosse partie de l’administration communale d’Aubervilliers.
    Dans la liste des agents figure Gharib, la personne condamnée pour menace de mort djihadiste.

    Ce document constitue une preuve consternante des méthodes de monsieur Chouder, des conditions de la victoire électorale du FdG à Aubervilliers.

    Cordialement.

    Hassen Allouache : l’épilogue aura t-il enfin lieu ?

    Il est décidément des personnes qui aimeraient pouvoir aspirer à la paix, mais qui pour des raisons relevant de l’infinie bêtise humaine, se retrouvent la cible d’un acharnement haineux sans nom. Incontestablement, on peut dire qu’Hassen Allouache en fait partie. Cet homme, ce camarade, cet ami, à qui nous devons une partie non négligeable de notre victoire aux municipales, voit de nouveau son honneur injustement jeté en pâture aux pires rapaces de notre ville. Après avoir dû subir l’humiliation de se voir dépeint tantôt en dealer de drogue, tantôt en dangereux délinquant, tantôt en intégriste religieux adepte du terrorisme, tout cela sans que la moindre preuve ait été avancée, le voilà aujourd’hui présenté comme un collègue infréquentable pour des raisons qui à ce jour brillent par leur obscurité.
    Nous pensions pourtant en avoir fini avec ce qu’il était devenu commun d’appeler chez nous « l’Affaire Hassen Allouache ». Quand Pascal Beaudet a accepté sa requête d’intégrer la Direction Générale de la Mairie en tant que DGA, et indiqué que cela se ferait en décembre 2014 au plus tard, un dénouement heureux semblait en effet se profiler dans la justice pour Hassen, professionnel aguerri dans le domaine de la gestion des collectivités territoriales. Mais voilà que Claude Kroviarski, le DGS de la Mairie d’Aubervilliers, affirme aujourd’hui vouloir s’y opposer de manière très ferme, sans donner la moindre explication !
    Je ne sais pas quelle mouche a piqué cet homme, mais il me semble aujourd’hui indispensable que nous le remettions à sa place ! Quelle légitimité a t-il pour poser ainsi ses conditions et refuser un collaborateur avec lequel le Maire en personne veut travailler ? Est-ce lui qui a été élu en tant que tête de liste aux municipales ? A t-il eu quelconque rôle dans notre accession à la tête de la municipalité ? Non, que je sache ! Claude Kroviarski devra donc respecter la primauté du politique, que je vous appelle tous, élus de la majorité, à réaffirmer en exprimant votre soutien à Pascal Beaudet. Ou, s’il ne veut pas s’y faire, prendre la porte.
    Voilà donc les deux options qui s’offrent à cet homme, dont je tiens par ailleurs à dire qu’il est urgent pour lui de faire un travail sur soi ! Je pense en effet que Claude Kroviarski, qui se permet de juger Hassen Allouache sans le connaître, et qui croit bien inspiré de se faire l’arbitre des grâces auprès de la Terre entière, ferait mieux de se remettre en cause et de prendre la mesure de son propre rôle ! Je tiens à ce titre à rappeler qu’il est DGS de la Mairie d’Aubervilliers, ce qui veut dire qu’il est le patron de l’administration communale. En tant que tel, il doit, sous l’autorité du Maire, veiller avec ses DGA à la mise en application dans le champ administratif et technique des directives et orientations politiques définies par la majorité municipale. Par conséquent, il occupe peut-être un poste administratif, certes, mais qui impose de lui une connaissance et une maîtrise parfaites du contexte et de l’environnement politique régnant dans la commune, ce qui implique un engagement fort de sa part à se mobiliser à nos côtés pour être toujours plus proche de la ville et de ses habitants. L’impression que me laisse son absence remarquée (comme celle d’ailleurs de la quasi-totalité des DGA) à la réunion du 5 septembre, c’est qu’il n’a pas conscience de l’engagement qui doit être le sien ! Est-il normal que seule Maria Labbé, à qui je tiens à tirer mon coup de chapeau, ait été présente vendredi ? Il s’agit à mon avis d’une question tout à fait légitime que tous devraient se poser ! En attendant, Hassen était bien présent, lui…
    Pour moi, il n’y a donc pas à tortiller une seule seconde : tout comme Pascal, je suis plus que favorable à ce qu’Hassen intègre la Direction Générale de la Mairie, non seulement parce qu’il a montré tout au long de la campagne qu’il en avait largement les compétences, mais aussi parce qu’il s’est montré et se montre toujours d’un engagement de tous les instants !
    Il est également important de ne jamais omettre qu’à travers le traitement que nous réservons à nos soutiens les plus engagés se matérialise une partie importante de notre image auprès de la population, et de garder en tête ce qui se passera si nous les négligeons ou paraissons ingrats à leur égard : les habitants y réfléchiront à deux fois avant de nous soutenir lors des prochaines échéances électorales ! Ce principe se pose évidemment dans notre manière de nous positionner vis-à-vis d’Hassen Allouache, mais aussi vis-à-vis d’une poignée d’autres personnes qui ont fait plus que mouiller la chemise pendant plusieurs mois ! Je trouve, pour commencer, qu’il serait particulièrement injuste d’oublier Mourad Zorgani, ce jeune conducteur de taxi du 44 rue Danielle Casanova, qui durant la campagne venait me prêter main forte au collage à 3h30 du matin après ses heures de travail, et dont la popularité au sein du quartier Vallès-La Frette nous a permis d’obtenir une avance confortable aux deux tours de l’élection ! Il serait également incompréhensible que des gens comme Nourdine Kamala ou Nordine Fekiri, dont j’ai été témoin des efforts monumentaux qu’ils ont mis en ?uvre pour activer leurs importants réseaux à travers la ville, soient ignorés ! Comment oublier par ailleurs Cédric Deckers et Ali Coulibaly, qui nous ont ouvert dans leurs quartiers des endroits qui sans eux nous seraient probablement restés encore inaccessibles aujourd’hui ? Et enfin, tous ces Albertivillariens qui ont mené un travail militant extrêmement risqué au sein du personnel communal alors qu’ils se trouvaient sous la pression monstrueuse de l’équipe sortante, comme Bakary Traoré, Farid Messani, Yassine Chaoua, Lamia Lagsier ou encore Gharib Kina, a t-on moralement le droit aujourd’hui de leur tourner le dos ? Évidemment non !
    Pour résumer, nous nous retrouvons donc aujourd’hui à la croisée des chemins, et il va nous falloir faire au plus vite un choix : assumer le pouvoir et prendre des mesures pour placer notre action municipale dans la lignée de notre campagne victorieuse, ou le laisser uniquement à des technocrates qui appliqueront des choix purement gestionnaires et totalement déconnectés des besoins des habitants. Élus de la majorité, la balle est dans notre camp !
    Fethi CHOUDER
    Président du Groupe des élus pégistes (Parti de Gauche)
    Adjoint au Maire en charge des Relations Internationales, des Coopérations décentralisées et de la Modernisation des Services publics

    J'aime

  12. Un marigot.

    Des têtards, des grenouilles et des canards. Des hérons et des brochets aussi, un microcosme comme tant d’autres …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :