Goasguen attitude, la suite : provocation à la haine sociale

j’avais déjà évoqué ici  ce projet de centre pour migrants en bordure du bois de Boulogne, il y a près de  deux semaines. Et voilà que Goasguen refait encore parler de lui, toujours sur le même registre : La haine et le mépris du bourgeois du 16ème  pour  les pauvres et les démunis…. Lundi dernier en soirée, une réunion organisée à l’université Paris-Dauphine a rapidement dégénéré :

Capture

.En lisant la suite, on comprend  que c’est le maire du 16ème lui-même qui a chauffé ses troupes et provoqué ces incidents qui ne font pas vraiment honneur à notre société… Voir un élu qui se dit républicain donner un tel spectacle, et se montrer si peu soucieux de l’esprit démocratique, voilà qui franchement pose problème. Si le délit de provocation à la haine sociale existait, je proposerais d’emblée sa condamnation à une peine exemplaire. A l’heure où la plupart de nos concitoyens souffrent bien davantage que de la promiscuité avec un centre pour migrants ou sdf (qu’importe : un toit, c’est un droit,  point barre), voilà qui m’apparait particulièrement indécent. Mépris de classe, et rien d’autre.

Capture