Pauvres petits #identitaires injustement arrêtés ce matin à #Calais… :)

Capture2

Je suis toute joie. Que du bonheur. Enfin, la police s’intéresse à la vraie racaille : ces hystériques de l’identité nationale, forcément blanche et chrétienne, qui sèment la pagaille de Calais à Boulogne, qu’ils se nomment génération identitaire ou Pegida (les mêmes), ces graines de nazis si peu néos qui propagent encore et toujours leurs idées rétrogrades qui mettent en danger toute démocratie… En haine des trois quarts de l’humanité qui n’est pas la leur. Pour des gens qui aiment l’ordre, la discipline et leur pays, les voir goûter aux pratiques usuelles de la police nationale et des CRS, voilà qui n’est que justice. Pauvres petits nationalistes pleurnichards si ridicules, dont le cri de guerre pathétique désespère de l’intelligence humaine en les rangeant dans la catégorie de gamins de trois ans (en moins gentils) qui défendent leur bac à sable avec leur pelle et leur sceau :

« on est chez nous !«  (rires… )

Tellement chez eux, que ces pauvres hères idéologiquement perdus pour notre humanisme commun se sont sentis obligés de s’habiller en policiers pour détrousser des migrants… avec « des barres de fer et des manches de pioche ».  5 d’entre eux, en garde à vue depuis mercredi dernier, ont été mis en examen et écroués hier.  Ce matin, des militants de Génération Identitaire, à l’insigne fascisant aisément reconnaissable ont cru bon de se faire de la pub à bon compte en bloquant 2 ponts de la ville de Calais. Information :

Quatorze personnes ont été interpellées samedi matin après un rassemblement non déclaré de 80 militants du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire contre la présence des migrants à Calais, qui a été dispersé vers 9 heures.

« Les CRS, qui sont immédiatement intervenus, ont procédé à la dispersion des manifestants » qui ont bloqué deux ponts de la ville, a affirmé un représentant de la préfecture à l’AFP. Les forces de l’ordre ont interpellé 14 personnes et saisi un camion transportant du matériel. (source)

Depuis l’arrestation légitime de 14 des leurs (qui sème la pagaille récolte la prison, quoi de plus naturel en somme ?), ces jeunes fragiles ne cessent de multiplier les appels à l’indignation nationale, à coups de pétition exigeant la libération de leurs camarades injustement arrêtés par la police politique de la diktatur socialisse…. Je souris.

Capture

Alors, les jaunes, heureux ? Moi oui. ya une justice…

Il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes,  gauchistes et autres libertaires antifascistes  qui trinquent, hein ! Surtout avec ce gouvernement là si peu de gauche…

images

Nota bene : j’apprends à l’instant que le fou furieux au fusil de l’autre jour fait partie des 14 écroués. « Joie compte triple »… Échappera-t-il encore à la sanction judiciaire, grâce aux bons soins de Maître Collard ? J’attends la suite..

Capture

Réactualisation : aujourd’hui, deux de ces militants ont été condamnés à trois mois de prison. Joie !

Une réflexion sur “Pauvres petits #identitaires injustement arrêtés ce matin à #Calais… :)

Les commentaires sont fermés.