les syndicats réformistes peinent à rassembler… On se demande pourquoi ! ;)

Capture

Pour mémoire, voilà ce que j’écrivais le 3 mars, sous le coup de l’agacement :

le syndicalisme réformiste, l’autre nom de la compromission libérale

Les cinq organisations syndicales dites « réformistes », CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FAGE, appellent « les salariés et les jeunes » à des rassemblements partout en France le samedi 12 mars.

Si elles voulaient saper le mouvement social, qui s’est d’ailleurs mobilisé sans eux, il est utile de le rappeler, elles n’agiraient pas autrement. Faire grève un samedi, afin de ne pas trop gêner leurs amis patrons ? Ces syndicats qui inventent la grève qui ne sert à rien ne méritent guère le respect.

Qu’elles aient voulu ne pas gêner le travail des entreprises, ou donner la possibilité au plus grand nombre de manifester, qu’importe, le résultat est là :

Projet de loi El Khomri : manifestation clairsemée des syndicats réformistes à Paris

Elles ont donc aujourd’hui été désavouées, et récoltent ce qu’elles ont semé.  La désaffection des masses laborieuses, autrement dit la preuve que ces syndicats là ne représentent plus qu’eux -mêmes, est là pour leur dire qu’elles ne séduisent plus.  La mobilisation sociale  dont la loi El Khomri n’est que l’une des motivations  s’est en effet passé d’eux mercredi dernier… ça leur apprendra à faire cavalier seul et à sombrer dans leur  compromission habituelle.  Cette faible mobilisation est cependant à mon sens un très mauvais signal donné au gouvernement : leur principale courroie de transmission sur laquelle il s’appuie si volontiers pour faire passer ses lois scélérates est en panne, et c’est tant mieux.

3 commentaires sur “les syndicats réformistes peinent à rassembler… On se demande pourquoi ! ;)

Ajouter un commentaire

  1. Bon, ça fait quand même deux fois de suite que je constate que … tu es d’accord avec moi !

    Aperçu l’autre jour un céeffdétiste au milieu de la foule prolétarienne et vociférante et j’étais partagé entre aller saluer son courage ou lui dire tout le mal que je pensais de son organisation syndicale.

    Dans le doute je l’ai laissé vaquer …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :