le syndicalisme réformiste, l’autre nom de la compromission libérale…

CaptureA la lecture de cette information selon laquelle des syndicats dits réformistes appelaient à la grève le 12 plutôt que le 9 mars contre la loi El khomri, la moutarde m’est montée au nez.

Les cinq organisations syndicales dites « réformistes », CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FAGE, appellent « les salariés et les jeunes » à des rassemblements partout en France le samedi 12 mars, a annoncé la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) ce jeudi après-midi dans un communiqué.

Si elles voulaient saper le mouvement social, qui s’est d’ailleurs mobilisé sans eux, il est utile de le rappeler, elles n’agiraient pas autrement. Faire grève un samedi, afin de ne pas trop gêner leurs amis patrons ? Ces syndicats qui inventent la grève qui ne sert à rien ne méritent guère le respect.

CctU2xaW4AAyaNO
source

2 réflexions sur “le syndicalisme réformiste, l’autre nom de la compromission libérale…

Les commentaires sont fermés.