et si #Valls et sa marionnette #Elkhomri arrêtaient de prendre les français pour des cons ? #9mars

Le gouvernement et sa majorité sont donc confrontés à une hostilité sans précédent  à gauche (seule la droite la soutient, c’est dire !) contre la loi El Khomri, que ce soit sur le net, les réseaux sociaux, et jusque dans ses propres rangs. La réaction la plus spectaculaire et médiatisée reste sans conteste la tribune   de Martine Aubry dans le Monde, qu’il convient cependant de replacer à sa juste mesure en termes de radicalité concrète. Parallèlement et en complémentarité de  l’immense succès de la pétition proposée à la signature sur le site « Loi Travail : non, merci » qui a déjà recueilli à l’instant 550 747 soutiens, un collectif de youtubeurs connus ont eux aussi déterré leur hache de guerre contre cette loi inepte qui constitue une insulte à la mémoire des luttes de nos aïeux :

« C’est un vrai retour au XIXe siècle, tu sais Germinal, tout ça. Salauds ! » : ils tapent fort sur le gouvernement. DanyCaligula, Bonjour Tristesse, Naya, Usul, Klaire fait Grr et d’autres, des YouTubeurs qui cumulent des dizaines de milliers d’abonnés, dénoncent dans une vidéo l’avant-projet de loi de la ministre Myriam El Khomri visant à réformer le code du travail, qu’ils jugent « hallucinant ».

Mais comment s’étonner de ce genre de décisions ? Les gens qui les prennent ne connaissent rien aux réalités du travail. Pour eux, on est que des chiffres, des données statistiques. Alors que le travail, c’est notre quotidien, nos réalités, nos vies », déclarent-ils face caméra. (source)

Capture

Croyant bien faire,  ledit gouvernement a donc choisi mais un peut tard de contre-attaquer en lançant un compte twitter intitulé @LoiTravail qui a donné lieu illico presto à l’ouverture d’un autre compte, parodique celui-là,  @LoiTravaiI. A peine  ouvert, le compte officiel  a aussitôt été l’objet d’ironie, de railleries plus ou moins fines et amusantes ainsi que de pur trollage sur le réseau.  Un twittos  a proposé de détourner le trafic de ce compte vers le hashtag #onvautmieuxqueça qui lui, par contre, a connu un immense succès, dans la foulée de l’initiative utile  des youtubeurs. Globalement, la campagne de communication du gouvernement sur cette loi est un pur échec. A force de ne pas comprendre à quel point internet a révolutionné la façon de faire de la politique et d’informer les gens, qui peuvent aujourd’hui aller directement à la source en se passant de leurs discours parfois mensongers et tronqués, ils font fausse route.  A force de les prendre pour des imbéciles en prétendant dans une propagande officielle grotesque que s’ils sont contre cette loi, c’est parce qu’ils ne la connaissent pas, en les abreuvant de ce seul mépris technocratique élitiste, le gouvernement est en train de se tirer une balle dans le pied. Et c’est à présent la légitimité et la crédibilité   même de Valls et d’ElKhomri qui sont à remettre en question.

Capture

Des gens comme ça, nous n’en voulons plus. Un peu plus de respect pour la démocratie, et le peuple, je vous prie. Et si cela ne vous suffit pas, sachez qu’il est fort probable, malgré l’indigence de la réponse de l’intersyndicale, dont j’ai dénoncé hier la frilosité, que les syndicats pourraient bien être dépassés par leur base, tant la colère populaire est grande, et l’injustice sociale devenue un peu trop évidente pour qu’on puisse la faire taire par un simple compte twitter et des prises de position vallsistes si arrogantes et méprisantes pour notre intelligence collective. Aussi, les français sont en train de se prendre en charge, hors des partis et des syndicats. Déjà, une date est donnée, à laquelle vous êtes conviés, si vous en avez marre qu’on vous marche sur les pieds en foulant vos droits les plus élémentaires sans réagir :

Capture
Pour participer, c’est ici

1 commentaire

  1. pour résumer : #onvautmieuxqueca…. niveau politique comme loi du travail ( https://icezine.wordpress.com/2016/02/26/onvautmieuxqueca/ )
    Par contre, il est urgent de mettre à jour les contre-propositions réalistes (qui existent) qui ne sont pas de l’ordre du code du travail mais sur tous les autres plans (relations sociales, formation, éducation, efficience de l’administration) où nous avons 30 ans de retard. Sinon, on fait du Aubry qui arrive après la bataille en gueulant…

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.