#presidentielle2017 : gauchistes, demandez le plat du jour !

CbqG-OaXIAALE7p

Petite cuisine fauxcialiste à la sauce hollandaise : les ingrédients d’un plat qui sent le réchauffé… et risque fort d’être particulièrement indigeste pour le peuple de gauche…

  • d’un côté, un premier secrétaire du parti fauxcialiste qui tente vainement d’atermoyer les uns et les autres en les plongeant dans un bain-marie qui les attendrira dans les eaux tièdes d’un libéralisme convenu. Emmener EELV, le PS et le PCF – qui ( comme je suis surpris !;) vient de déclarer qu’il se joindra à ce bel effort de rassemblement national –  jusqu’en décembre 2016 ou janvier 2017 sans que les gauchistes les plus virulents ne puissent moufter, voilà qui relève d’un esprit stratégique admirable… On y aurait presque vu que du feu si Mélenchon, que je rejoins au moins sur cette préoccupation là, ne nous avait pas mis en garde quand à cette manœuvre destinée à nous abuser, et nous livrer pieds et poings liés au candidat du PS. Voilà qui explique en partie son départ en solo.
  • de l’autre côté de la scène, une tambouille gouvernementale pas très digeste, les restants  de la veille, qui se bouffent le nez au plus haut sommet de l’Etat. Franchement, ça fait tache, et l’on n’est pas très rassurés sur leur capacité à gérer encore en toute sérénité les affaires du royaume pays. Mais le scénario que je prévoyais est en train de se mettre tout doucement en place…
Capture
source

Devant un tel plat, on a le droit, et même le devoir, de faire la fine bouche si l’on respecte un minimum ses convictions. Accepter une primaire qui inclurait le PS, dans ces conditions, est inacceptable. Vous vous voyez, vous, compte-tenu de toutes le avanies qu’ils nous ont fait subir, voter pour un Valls ou un Hollande ? Le poids respectif des  forces en présence ne peuvent en effet conduire ces primaires grotesques à un autre résultat. Et encore… Faudrait-il qu’ils s’y plient. L’autre serait de me joindre à Mélenchon. J’ai déjà dit ce que je pensais de cette hypothèse. Le voir et l’entendre de plus dans l’émission de Ruquier hier soir soutenir Poutine, ce dictateur sans foi ni loi, dont les idées d’extrême droite m’obligent à le combattre (je n’ai pas l’indignation à géométrie variable….) ne fait que rajouter à ma suspicion à son endroit. Quant aux relents nationalistes qui imprègnent certains de ses propos, ils m’insupportent.

Capture

Si rien ne bouge d’ici là, je suis fermement résolu à voter blanc. Considérant de surcroit que des élections ne sauraient changer notre situation économique et sociale, et que seule une insurrection massive, à laquelle je ne crois pas tant les gens m’apparaissent ankylosés, pourrait nous sortir de ce guêpier… Bref, on n’est pas sorti de l’auberge. Qui n’est même pas espagnole.

12 réflexions sur “#presidentielle2017 : gauchistes, demandez le plat du jour !

  1. Dans la source que tu donnes toi-même (Le Parisien, qui comme tous les autres médias, n’a retenu que le « soutien » à Poutine de cette très longue émission, ce que souligne justement l’OPIAM), la transcription des propos de Mélenchon est : « «Je suis pour que Daech soit vaincu, écrabouillé et pour que les Kurdes gagnent», a insisté le co-fondateur du Parti de gauche rappelant que les Russes ont «coupé les communications qui sortaient le pétrole de Daech pour faire de la contrebande en Turquie». «Je félicite les Russes qui sont parvenus à couper cette liaison, a poursuivi Jean-Luc Mélenchon. Si bien que Daech va être étranglé». »
    Donc tu penses que c’est du nationalisme et un soutien à l’extrême-droite que de vouloir la victoire des Kurdes (qui mènent une expérience révolutionnaire autogestionnaire admirable) et que Daech soit écrabouillé ???
    JLM félicite les Russes pour avoir coupé la liaison de Daech avec la Turquie et pour rien d’autre. Est-ce un soutien à Poutine et à son régime ou à Assad le boucher ? Non.
    Libre à toi de hurler avec les loups et de pousser au vote blanc parce que tu ne crois pas non plus à l’insurrection de masse. Mais tu m’excuseras de ne pas avoir envie de partager ta dépression démobilisatrice. Je ne suis pas d’accord sur tout avec Mélenchon, et certains propos campistes me déplaisent, mais je soutiens sa candidature porteuse de beaucoup d’avancées et capable de susciter une mobilisation importante, celle-là même qui peut être un point de départ à une insurrection de masse.

    Aimé par 1 personne

  2. @Serge Victor : qui es tu pour me juger ? Quelles sont tes compétences en matière de psychologie clinique ?  » dépression démobilisatrice », késaco ? Un diagnostic psychiatrique ? là où je ne fais que poser ma distance politique, volontaire, avec JLM, qui me permet de m’exprimer plus librement que ce n’était le cas lorsque j’étais au FDG ? Violence gratuite et sans intérêt. Si mes propos te déplaisent aie donc le courage de me virer de ton groupe facebook, qu’on rigole, grand démocrate…

    J'aime

  3. Te virer de mon groupe FB ? Mais tu viens de le faire toi-même en me bloquant, ce qui revient à fuir très lâchement le débat. Or, tu sais très bien que la règle sur la plupart des groupes FB est l’interdiction de bloquer un administrateur (en tout cas sur « Peuple de gauche », c’est le cas).

    Tu exposes publiquement un point de vue très violent sur ce blog et tu le relaies sur plusieurs groupes FB. C’est bien ton droit que nul ne te conteste.
    Mais alors souffre qu’on te réponde de façon aussi crue et drue que toi (mon propos reste d’ailleurs modéré, il me semble). C’est ce que je fais. Je ne suis pas d’accord avec toi et j’explique pourquoi, avec des arguments. Je trouve que les tiens sont effectivement de nature dépressiogène et démobilisatrice. Tu peux me contredire. Ça s’appelle le débat. Au lieu de quoi tu me bloques et ose contester mon sens de la démocratie : si pour toi, la démocratie, c’est interdire le débat, alors assurément, nous ne voyons pas les choses de la même manière. Je n’ai aucune raison de te virer de ce groupe FB destiné aux débats internes à la gauche : tu as le droit d’y exposer tes arguments et chacun doit pourvoir y répondre. En revanche tu ne peux prétendre déposer tes diatribes et m’interdire de te répondre après m’avoir calomnié, me supposant m’affublant un rôle de procureur qu’en l’occurence tu endosses toi-même, m’accusant de choses que je n’ai jamais faites. Donc, je te prie de me débloquer au plus vite, faute de quoi je serai contraint de te virer.

    J'aime

  4. Plusieurs alertes et puis une preuve .

    Tu viens d’effacer la réponse – polie et argumentée – qui t’a été faite par Serge Victor.
    Tut tut tut …

    Et moi qui, ménageant chou vert et chou rouge, je disais mon expérience de la difficile gestion d’un site et le piège de tomber dans la toute puissance …

    J'aime

  5. @victor : inutile de te représenter sur ce blog. Je ne suis pas maso. Quelqu’un qui utilise de telles méthodes pour disqualifier celui dont les idées lui déplaisent ne mérite pas que je lui consacre du temps, en effet.

    J'aime

  6. Et il menace l’animal !!!

    Je me serai trompé mais n’ai pas, moi, de temps à perdre et l’eunanisme politique n’est pas mon truc.

    Le bonjour à Staline 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.