Pourquoi #Cambadélis en est un vrai #pignouf

(pour info, le titre est un clin d’œil inspiré par le sujet du billet d’avant).

Sans risque aucun de me voir suspecté de la moindre sympathie pour la droite,  quand j’entends le primo-arrivant ¹premier secrétaire du Parti fauxcialiste railler le nombre de candidats à la primaire droitiste,  je suis en droit de suspecter encore une histoire de paille et de poutre. Car enfin, ce multi-récidiviste ferait mieux de tourner sa langue des dizaines de fois dans sa bouche avant de sortir de telles conneries. Dois-je lui rappeler qu’une parodie de démarche démocratique dénommée également primaire, autour du PS, en 2011, a vu défiler pas moins de 6 candidats, dont le plus marginal d ‘entre eux, avec un peu plus de 5 %, se retrouve aujourd’hui premier ministre,  à dicter contre tout esprit un tantinet démocratique son tempo libéral-sécuritaire si peu gauchisant, même un chouïa ? De plus, la raillerie de Cambadélis,  dont l’hypocrisie est de notoriété publique, ne saurait faire oublier que le roi Hollande est nu : devenu si terriblement impopulaire que les français risqueraient de préférer un parti raciste, fasciste, et népotique comme le FN, voilà qui devrait le contraindre à un peu moins d’arrogance. Surtout quand on fait tout pour éviter une primaire dans son propre camp… Au risque de faire passer la droite dure pour plus démocrate que le PS, et qu’elle ne l’est en vérité ! Un tour de force, assurément. Bravo, les fauxcialistes, surtout, ne changez rien à une équipe qui perd.

.

¹ Mouarfff ! Pas pu m’en empêcher… Mes excuses. mais quand on connait le background de cet apparatchik, ya de quoi rire !