A ceux qu’on n’attend pas

Capture
source

Nous n’attendons plus rien d’un gouvernement sans la moindre valeur de gauche, qui s’assoit avec tant de mépris sur les intérêts populaires, ni d’un parti sans projet, venu pour ne surtout rien changer.  Nous n’attentons plus rien de députés qui se sont révélés si peu soucieux de la défense de nos libertés fondamentales, et qui traitent par dessus la jambe la constitutionnalisation d’une loi d’exception permanente, tellement attentatoire aux droits humains, pourtant de plus en plus sévèrement bafoués dans notre pays. Nous n’attendons plus rien d’une classe politique qui nourrit si ostensiblement   l’abstention par son comportement totalement amoral, si dégagé de nos contingences matérielles . Aussi, cet énième rebondissement fauxcialiste si savamment calculé par des communicants peinent-à-jouir d’un spectacle hollandais chaque jour plus affligeant ne provoque plus aucun émoi. Chacun sait déjà ce qu’il en adviendra, blasé par tant d’incurie politicienne de bas étage. Chacun sait qu’il se trouvera toujours un écologiste en carton aux dents à rayer les parquets de l’Elysée pour se prêter à cette infamante comédie qui salit la gauche.  Laquelle est donc durablement atomisée par un premier ministre qui a juré sa perte par son combat contraire à nos idées.  Cet entêtement méprisant d’un être arrogant qui nous représente si peu en fait un ennemi idéologique à combattre au même titre que cette droite dure dont il ne répugne aucunement à piller les idées les plus sales. C’est pourquoi bien peu de gens sérieux et intègres souhaitent se prêter à cette pantomime qui sent la fin de règne d’un monarque déchu…  par le sinistre projet de sa propre sale déchéance. De laquelle on attend des nouvelles à partir de 15 heures à l’assemblée nationale. Sans grande surprise : ça sent la fin, vous dis-je. Celui d’un monde corrompu voué à sa perte par implosion. Qu’ils dégagent tous.

3 réflexions sur “A ceux qu’on n’attend pas

  1. ce personnel politique, c’est le petit personnel du peuple, ces gens sont payés pour faire entendre SA voix. ils sont au service des gens : chaque député absent est un déni de démocratie. et dans cette assemblée de larves, pas UN pour sauver l’honneur comme l’avait fait en 2013 la somptueuse zoé kostantopoulou https://youtu.be/wWdut0XaUj8. oui, qu’ils dégagent, tous.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.