Et vive la gauche moderne !

On ne traite pas assez les  ravages de l’inculture politique et les stigmates de la dépolitisation  dans la jeunesse macronienne :

.

Capture

 

Le confusionnisme et l’absence de repères, c’est maintenant.