STOP au terrorisme d’extrême-droite ! #ActionFrançaise

Déjà, à Calais, les bien-pensants, si mal comprenants,  préféraient s’émouvoir d’une tache de peinture sur une statue plutôt que de la violence de cette extrême-droite nazie (présentée si faussement par tant de médias comme une victime), qui règle ses comptes à coups de fusil de chasse, et de celle du gouvernement dont les forces de l’ordre ont attaqué les migrants à grands coups de lacrymos, ce qui fait notre   honte à l’étranger. Mais voilà que ce terrorisme d’extrême droite que je ne cesse de dénoncer, dont les faits divers s’accumulent dangereusement et menacent aussi sûrement notre société que le terrorisme de ces pseudo-musulmans fascistes ¹,  va jusqu’à menacer de mort un élu de la république, député PS en l’exercice de ses fonctions :

Comme le révèle La Provence lundi 25 janvier, des membres du groupe extrémiste ont perturbé les vœux du parlementaire des Bouches-du-Rhône.

D’après le quotidien local, « environ quinze militants du groupe Action française ont fait irruption dans la salle » où Jean-David Ciot faisait sa cérémonie de vœux. Cachés derrière des foulards, ces perturbateurs étaient munis de tracts avant d’être « repoussés par les proches du député » et par les vigiles.(source)

Le quotidien La Provence nous fournit plus de détails :

Ce soir, vers 20 heures, au terme de la cérémonie de voeux du député socialiste de la 14e circonscription des Bouches-du-Rhone Jean-David Ciot au « Théâtre d’Aix », environ quinze militants du groupe Action Française ont fait irruption dans la salle. Le visage camouflé derrière des foulards, munis de tracts intitulés « A mort Ciot », ils ont été repoussés par les proches du député et par les deux vigiles en poste à l’entrée.

Dans la bousculade, l’attaché parlementaire, Pierre-Olivier Salles, a reçu un coup au visage. Les manifestants se sont dispersés avant l’arrivée de la police. Indigné en décembre dernier par « la récurrence des dérives violentes et sectaires des activistes d’extrême droite de l’Action Française » suite à l’interruption d’une réunion organisée par le PS a l’IEP, Jean-David Ciot avait demandé la dissolution du groupe au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Le député dit vouloir porter plainte dès demain matin.

Port de foulards destinés à cacher le visage et menaces de mort. Deux délits. Seront-ils poursuivis comme il se doit ? Aussi efficacement que ce militant néo-nazi de Calais ? J’ai des doutes… Une vidéo :

Bien que le député en question ne soit pas exempt de tout reproche ², perturber aussi brutalement, en utilisant de surcroît la peur, la violence et l’intimidation, tout en qualifiant tous les socialistes, comme on l’entend  ici, de collabos et d’assassins, cela me choque, et porte un nom. Appelons un chat un chat, et de tels fachos de terroristes. En outre, ce n’est pas la première fois que cette milice violente et agressive, qui se réclame ouvertement anti-républicaine et royaliste, xénophobe et raciste, se distingue par de tels événements violents, dans ce même secteur, comme le mentionne cette lettre du député Ciot, qui fait part de leur agression de militants communistes, et d’une réunion du PS à l’IEP d’Aix l’année dernière :

JDC-AF-724x1024

Laisser passer l’accumulation dangereuse de ce genre de phénomènes porte atteinte à la préservation de nos libertés fondamentales. Stop au terrorisme de l’extrême droite !

.

¹ … hélas en général bien plus méconnu par le grand public, amnésie et orientation politique des médias main stream oblige.

² De toute façon, vu mes positions politiques, on ne saurait me suspecter sans mauvaise foi de collusion avec cet adversaire qu’est pour moi le PS, indubitablement.