A #Matignon, ça sent la m…. La Fin.

C’est Pourrito sur twitter qui vient d’attirer mon attention sur cet article :

Capture

Un titre amusant en effet. Mais quand on lit l’article, on apprend que les conseillers en question ne partent pas comme on aurait pu l’espérer parce qu’ils désapprouvent la politique menée, particulièrement désastreuse, mais pour se recaser ailleurs, avant qu’il ne soit trop tard. Voilà voilà… Le poids des actes, le choc  des convictions…