#Béziers : #Ménard se ridiculise dans une opération de com. grotesque, à son image #FN

CVIfLmuWcAAv2ue.png largeUne fois de plus, l’apprenti dictateur Ménard, le si médiocre maire de Béziers à la solde du FN, a lancé l’une de ces provocations dont il a le secret, en ancien journaliste qu’il fut.

Une fois de plus, les médias ont sauté sur l’occasion sans précautions préliminaires, comme des poissons mordent à l’appât, et se sont empressés de l’inviter à qui mieux mieux sur leurs plateaux, B-FN-TV en premier lieu, accointance oblige…

Sauf que. « Y a comme un défaut !« . Une journaliste plus avisée que d’autres nous fait part de cette pièce significative à porter au dossier :

Capture

Capture

Par ailleurs, tant la Police Nationale que les syndicats de police municipale ont respectivement dénoncé la démagogie d’une telle initiative et son illégalité, ainsi que son mépris pour le professionnalisme de ces corps de sécurité publique. L’un d’entre eux va même jusqu’à dire, et même pas à demi-mot, que cette volonté de Ménard montre bien la limite des compétences et l’impuissance de sa propre police municipale, tant vantée par des affiches ostentatoires et provocatrices dont on se souvient :

« Pour aller plus loin. Robert Médard semble donc montrer l’impuissance de sa Police municipale, dont il a fait sa vitrine, en proposant de faire surveiller les écoles avec des bénévoles… »

Tout est dit. Fin du spectacle. Et puis Ménard, tu sais quoi ?

FERME TA GUEULE !