étreint par l’émotion patriotique sécuritaire, un blogueur fauxcialiste pète les plombs

Qu’est-ce que je disais, tout à l’heure, déjà, à propos de certains moutons bien disciplinés, de cette majorité qui préfère se revendiquer du camp du bien (comme s’ils étaient les seuls…) tout en choisissant d’ignorer par aveuglement idéologique ou émotionnel   certains dangers pourtant bien réels  posés par l’état d’urgence ?

Voilà une information qui ne fait que confirmer mes craintes.…Et dire qu’un certain establishment  prend tous ceux qui s’opposent à l’état d’urgence pour des fous ou de doux rêveurs… Vous savez, ces gens prétendûment pragmatiques et beaucoup plus sérieux et responsables que  nous autres, défenseurs des libertés fondamentales, que l’on traite  avec tant de mépris en ce moment, comme j’ai encore pu l’observer pas plus tard qu’hier  dans CSOJ. Pourtant, les faits sont têtus, et ce qui devait arriver arriva

Voilà qui n’ empêche pourtant nullement ce blogueur étonnant dont je vais vous parler ci-après de choisir ses ennemis absolus non parmi les terroristes (comme je le comprendrais alors), mais parmi les défenseurs des libertés fondamentales (dont je suis, parmi d’autres) :

Capture
[…]

Capture2

Source

.

Se lâcher aussi misérablement en se vautrant dans un tel torrent de violence, voilà qui pose bien des questions… Pourquoi tant de haine ? Attitude puérile d’un pseudo-adulte pas encore sevré qui exprime son attachement à la figure du père,  suivant aveuglément son conducatore qu’est hollande, et son Duce, Valls, et ne supportant pas qu’on puisse émettre la moindre critique, quand bien même celle-ci relèverait de la plus élémentaire démocratie ? Son texte charrie un tel anti-communisme primaire (d’ailleurs  assez grotesque et bien peu documenté, donc totalement subjectif, et affectif (comme j’ai pu l’observer de loin en loin),  il répugne si peu aux amalgames douteux, si grossièrement outranciers, sans le moindre fondement politique sérieux, ni le moindre argument (ce n’est pas la première fois…), qu’on finit par se demander s’il n’aurait pas vécu dans son enfance un événement particulièrement traumatisant (un tonton gauchiste un peu trop agressif, peut-être ? ) qui laisserait quelques séquelles à propos desquelles il conviendrait de consulter… Mais je ne suis pas psychiatre. Une chose est sûre en tous les cas : voilà bien là une preuve que l’extrêmisme peut se nicher jusque dans les partis réputés les plus modérés…. S’il suffisait d’être d’extrême gauche pour ressembler à un militant d’extrême droite au front obtus et aux neurones rares, ou pour  être soi-même extrêmiste, cela serait trop facile ! Des intégristes et des terroristes intellectuels (ou pas;), manifestement,  il y en a partout… Même au PS. CQFD.

PS. Et le mec se dit gauchiste… sauce Hollande ? On peut rire ?

Capture

2 réflexions sur “étreint par l’émotion patriotique sécuritaire, un blogueur fauxcialiste pète les plombs

Les commentaires sont fermés.