le nationalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage

je l’appellerai A., pour ne pas risquer de déflorer son identité, au risque de la voir agressée par toute une horde de fous furieux racistes  et de de crétins sans cervelle, mus hélas davantage par l’émotion et la colère que par la réflexion et l’intelligence.  Bien que compréhensibles, ces émotions aveuglent leur jugement. je le sais bien, j’en fais en ce moment les frais tous les jours, d’une virulence et d’une violence d’autant plus incroyable qu’elle vient  de gens qui prétendaient partager mes convictions. Ce n’est manifestement pas le cas, puisque celles-ci ont bien vite disparu , comme par enchantement, sous la pression des événements tragiques de ce vendredi 13 à Paris, qui les rend totalement hystériques. Qu’importent ces idiots nationalistes et autres esprits fragiles, présents dans tous les camps.  Pour réagir à ce regain de patriotisme grotesque et de nationalisme insupportable,  symbolisés par tous ces drapeaux tricolores qui enrobent les avatars ou apparaissent en filigrane derrière les photos de profil de beaucoup sur les réseaux sociaux, elle a donc arboré en réaction le seul drapeau derrière lequel elle accepte de se ranger, avec cette légende :

12243292_10206864648287987_8609958726272215276_n

 » Je vois, un peu partout sur la toile, fleurir des drapeaux bleu-blanc-rouge accompagnés de messages exhortant tout un chacun à partager…

Je me vois au regret de décliner l’offre.

S’il faut choisir un drapeau, alors je choisis celui de l’Humanité qui ne connaît pas de frontières, pas de dedans ou de dehors, pas de « nous » contre « les autres », pas d’émigré ou d’immigré, pas d’exilé, pas de clandestin, pas de seconde zone… Celui de l’Humanité pour ce qu’elle a et ce qu’elle peut de meilleur.
Je choisis la Vie.

Partagez si vous voulez, partagez en nombre et en conscience, que la fleur de Vie fasse le tour de notre Terre et abolisse les frontières, même si c’est juste le temps d’un battement de cœur! « 

Cette personne n’est pas trop politisée, et n’est pas une fervente militante, mais  sa réponse en vaut bien une autre… Elle l’honore. je tenais donc à la féliciter ici pour sa capacité à ne pas céder à l’événement, à ne pas suivre le mouvement un peu trop uniforme de certains moutons… je salue en elle, publiquement, sa résistance à la décérébration collective actuelle, qui semble annihiler tout jugement personnel, ce qui est bien le plus préoccupant actuellement. Merci A., surtout ne change rien. Sois toi, tout simplement.

NB. : Et pour ceux qui veulent connaitre l’origine de ce drapeau international (qui manque à mon sens de rouge et de noir ;), c’est par ici.

4 commentaires

  1. « S’il y a quelque part des hommes humains, on n’a qu’à crier « patrie » et tout le monde se mord. »(Barbusse)
    « Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité. » (A. Einstein)

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.