Marisol, tu es grotesque

CaptureContrairement au précédent, ceci n’est pas un article du Gorafi !

Marisol Touraine, la ministre de la santé, et à sa suite plusieurs « ténors » ¹ socialistes, annoncent en grande pompe, plutôt fiers d’eux l’ ouverture progressive du don de sang aux homosexuels à partir de 2016. Tout heureux de renouer par cette mesure symbolique avec les valeurs de gauche – enfin une action de progrès social ! – les voilà qui se rengorgent et se dressent sur leurs ergots en se réjouissant de la fin des discriminations et d’un tabou insupportable. Sauf que. Quand on prend la peine d’aller plus loin que le simple effet d’annonce en effet potentiellement flatteur, on apprend que cela ne sera possible qu’à condition que le donneur déclare sur l’honneur n’avoir pas eu de relations sexuelles  pendant… douze mois ! Beau progrès en effet ! Prétendre à la fin d’une discrimination pour en rajouter deux autres : l’abstinence et l’intrusion dans sa vie si personnelle… Ils osent tout. Demande-t-on aux hétéros de justifier de leur abstinence ? Tout cela est grotesque. Du travail d’amateurs.

¹ ténors entre guillemets, ces gens là chantant si faux, l’internationale et le chant des cerises sont bien loin…

8 réflexions sur “Marisol, tu es grotesque

  1. Suis pas sûr, toutefois, que l’exigence d’abstinence soit justifiée. D’ailleurs, on lit abstinence depuis douze mois, et aussi « pas de relations sexuelles depuis quatre mois ». Pas très clair.

    Bon, à partir du moment où on parle d’ouverture progressive, il faut s’attendre à des restrictions. Autrement l’ouverture ne serait pas progressive.

    J'aime

  2. Pas si simple. C’est 12 mois d’abstinence pour le don de sang total, et les conditions normales pour le don de plasma, parce qu’il peut être sécurisé (conditions normales, pas de partenaire ou pas de changement de partenaire dans les 4 mois).
    Ca, c’est pour 2016.
    Normalement -et c’est là le hic-, en 2017 en fonction des résultats de 2016 le don du sang devrait donc être ouverts aux homosexuels masculins. Bref, le gouvernement fait par étape (pourquoi pas ?), encore faudra t’il s’assurer que l’étape 2017 soit bien mise en place.

    C’est loin d’être parfait, mais si ça permet au gouvernement de « garantir » médiatiquement la sécurité transfusionnelle (enfin surtout de se couvrir), bah dans un peu plus d’un an le problème sera réglé. Mais on va veiller au grain, ça c’est certain.

    J'aime

  3. @Zap Pow : l’abstinence n’est pas justifiée médicalement. Toute contamination (VIH, hépatite, etc…) est détectée 3 mois après la contamination. Donc toute abstinence de plus de 3 mois n’a aucun sens.

    J'aime

  4. Je suis d’accord sur le fond mais je réagis à l’intrusion dans la vie privée. OUI on demande aux hétéro de jurer « sur l’honneur » (signer un papier en fait) disant qu’ils n’ont pas eu de relation non protégées ou plusieurs partenaires dans les 4 derniers mois. On ne leur demande pas de le publier dans la presse, mais on leur demande de le dire au médecin, sous couvert de secret médical! Le problème est même que ce n’est pas assez précis, les risques n’étant pas les mêmes pour les différentes pratiques sexuelles. Mais il faut garder des donneurs donc être plus intrusif ne passerait pas.

    J'aime

  5. @BabydoOc : merci pour ton com ici. Mais demande-t-on aux hétéros des détails sur leurs pratiques sexuelles, que ce soit par le biais d’un médecin ou non ? Voilà voilà…

    J'aime

  6. @Gdec : En fait ils ont un peu laissé tomber sur ce côté, préférant l’exclusion de 4 mois en cas de nouveau partenaire. Avant ça ils demandaient si on avait eu des rapports non-protégés, et creusaient parfois sur les pratiques, mais devant le nombre de personnes qui répondaient non par méconnaissance (une fellation ou une sodomie sans préservatif, c’est un rapport non protégé et c’est malheureusement pas évident pour tout le monde) ils sont passés à une exclusion de 4 mois. Plus simple, et plus sûr que de voir des donneurs mentir ou se tromper sur leurs pratiques. C’est un peu un cas de « ne pas prendre les donneurs pour des cons, mais ne jamais oublier qu’ils le sont ».

    J'aime

Les commentaires sont fermés.