la justice contraint l’Etat français à respecter la dignité des migrants de Calais

imagesIl aura donc fallu que la justice contraigne l’État et la commune de Calais à respecter la dignité humaine par le biais d’un référé déposé par Médecins du Monde et le Secours catholique, pour que la situation des réfugiés progresse…

Le tribunal administratif de Lille vient d’ordonner à la préfète du Pas-de-Calais et à la commune de Calais de créer dans la «Jungle» dix points d’eau supplémentaires comportant chacun cinq robinets, cinquante latrines et un ou plusieurs accès pour les services d’urgence.

Et je repense alors à l’attitude incroyable d’arrogance de Cazeneuve qui s’en prenait au défenseur des droits qui ne faisait que son devoir en dénonçant dans un rapport les conditions indignes dans lesquelles vivaient ces personnes… Et voilà qu’il faut donc ce recours d’un tribunal pour donner raison aux associations et à Monsieur Toubon (pourtant de droite !)  en demandant purement et simplement  à l’état français de respecter les droits humains sur son territoire… On nage vraiment en ce moment en pleine hallucination collective, inversion de valeurs, et confusion politique. Bel esprit de responsabilité d’un gouvernement que je ne suis pas près de féliciter… Honte à vous.

Capture