Quand la droite jusqu’en ses extrêmes veut interdire les syndicats…

Alors qu’il s’agirait bien davantage, pour renforcer la démocratie dans notre pays, et le respect des droits des salariés, quels qu’ils soient,  particulièrement mis à mal actuellement,  de rénover en profondeur le syndicalisme, et notamment son financement, en lui  donnant davantage de représentativité, et donc davantage de raisons et de facilités aux salariés de se syndiquer, l’extrême droite française dont on sait à présent qu’elle va des identitaires au parti abusivement auto-proclamé Les Républicains depuis Sarkozy et les insultes si peu républicaines de Guaino,  ne trouve rien de mieux à faire qu’à déposer un amendement pour demander l’interdiction des syndicats… Bon certes, je sais, je suis de mauvaise foi, c’est dans la magistrature, mais quand même… S’ils n’étaient pas aussi mouillés dans les affaires, et si souvent devant la justice pour de bonnes raisons, à savoir leurs réguliers conflits d’intérêts et les libertés qu’ils prennent avec l’argent public, en usant et abusant de leur pouvoir,  ils n’en seraient pas là. Comme disait ma grand mère, s’ils se sentent morveux, qu’ils se mouchent, plutôt que de nous emmerder avec leurs régulières tentatives de faire régresser nos droits et la démocratie dans notre pays. Ah, et puis au fait, merci de me faire penser à rajouter Ravier et Rachline à mon mur personnel. Car pour Guaino, c’est déjà  fait depuis longtemps….